Le chat aux 7 vies T.1 (Glénat)

Il n’y a pas un mois sans sa nouveauté manga avec un chat comme héros mais si la plupart sont humoristiques ou tranche de vie, rares sont ceux qui utilisent le chat pour un autre propos. Au éditions Akata on a pu découvrir en fin 2019 « Avec Toi » qui traitait des difficultés d’une famille, cette fois c’est Glénat qui se lance avec « Le chat aux 7 Vies » pour narrer un drame et mettre en lumière le destin souvent tragique des chats de rue. Attention, préparez donc les mouchoirs pour ce très émouvant récit en 3 tomes terminés au Japon. Son autrice Gin SHIRAKAWA est une habitée des récits de chat, elle poste d’ailleurs régulièrement des photos du sien sur Twitter, il s’agit cependant de son premier titre édité en France.

Chats de rue

Nous sommes à Tokyo en plein hiver, il fait froid, très froid et les chats errants cherchent de la chaleur en plus de nourriture comme à leur habitude. Seulement voilà, les « tables » commencent à se faire rares en raison de règles de quartier interdisant de nourrir les chats pour limiter leur population. Ainsi Nanao et Machi, deux jeunes chats d’un an, sont sans cesse en quête de quoi leur permettre de survivre. C’est à travers leurs yeux et leurs pensées que nous comprenons leur désespoir d’avoir de plus en plus de mal à trouver à manger et de voir leur semblables s’éteindre les uns après les autres. Ce sont des chats de rue, ils sont pour la plupart impossible à adopter car non sociabilisés par l’homme, ils ne survivent donc que de la chasse et des « tables », ces humains qui offrent des repas le soir venu.

Destin croisé

Tout commence lorsque Yoshino reprend les bains Narita de sa belle famille avec son petit frère. Il s’agit d’un bain public dans la pure tradition japonaise, pas vraiment une relique du passé mais pas un commerce flambant neuf non plus. Une aubaine pour les chats qui pourraient se réfugier prés de la chaufferie mais pas de chance cette nouvelle propriétaire a très peur des chats et va tout faire pour les chasser. C’est tout le contraire de son frère qui les adore et qui est bien content de se voir attribuer la responsabilité de les nourrir par le conseil du quartier. Seulement voilà quand Nanao fait face à Yoshino celle-ci reconnait son joli collier rouge avec sa clochette. Ils ne se sont jamais vus mais partagent ensemble un tragique passé.

Histoire de drames

Contrairement aux autres mangas de chat, « Le chat aux 7 Vies » est particulièrement tragique, déjà par son début, les premières planches montrent un Nanao affaiblit dans la neige et c’est par son souvenir que l’on apprend l’histoire. Le manga s’attarde longuement sur le destin des chats de rue, victimes d’attaques de corbeaux (redoutables au Japon pour les animaux comme les humains) mais aussi de détraqués. Leur survie ne tient qu’à un fil et leur existence n’est guère enviable. Coté humain ce n’est pas tout rose non plus, dans le premier tome nous apprenons l’histoire de Yoshino, comment elle s’est retrouvée propriétaire d’un vieux bain public et comment elle connait l’existence de Nanao. Le tout forme un manga plutôt cohérent où l’on espère une fin heureuse pour ces êtres déjà lourdement frappés par le malheur.

Wrap Up

C’est une belle surprise que nous propose Glénat, loin des sempiternelles tranche de vie de chat bien au chaud dans leur maison. Si parfois ces histoires font apparaitre des chats de rue, il est très rare de les voir au cœur de l’action et de mettre en lumière les difficultés qu’ils rencontrent. D’autant que le dessin est particulièrement soigné, que ce soit les chats, les humains ou les décors, Gin SHIRAKAWA maitrise très bien son style et propose un titre riche, particulièrement agréable à lire. Elle sait en outre ajouter de nombreuses émotions qui fait bien ressortir les drames qui se jouent dans l’histoire. On peut ajouter à cela une magnifique couverture suivie d’une page couleur toutes deux à l’aquarelle qui promettent de belles planches pour les tomes à venir.

C’est donc un grand oui pour ce titre émouvant qui devra batailler pour casser l’image des mangas de chat. Avec ses trois tomes terminés, il saura trouver le chemin de nombreuses bibliothèques pour peu que vous recherchiez une histoire qui vous mettra les larmes aux yeux.
Cette chronique est sponsorisé par Kyle, mon chat de rue sauvé par la SPA après 4/5 ans de galère. Avant d’adopter un chaton, n’oubliez pas que des chats de rue adorables vous attendent à la SPA ou dans des associations. Ils méritent notre attention.

Le chat aux 7 Vies T.1
Série en 3 tomes terminée

Tome 2 courant 2020

Kyle vous remercie de cette lecture !

 

Un commentaire sur “Le chat aux 7 vies T.1 (Glénat)

  1. Pingback: Replay Stream News, Chroniques Manga & Anime Lundi 06 Janvier 2020 | Cat'n Geek in Relative Land

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.