Review Manga – Entre Deux (AKATA)

De tous les titres que je lis, ceux que je préfère sont ceux dont on voit le temps passer. Quand les années défilent j’ai le sentiment que les choses avances et j’apprécie de voir les personnages grandir et évoluer. C’est donc tout à fait normal d’avoir accrocher à « Entre Deux » (Sakura-chan to Nozomi-kun / さくちゃんとのぞみくん) de KUJIRA et publié en France chez Akata. Il s’agit d’une autrice qui est publiée depuis plus de 20 ans dans les magazines pour femme, oscillant entre les histoires érotiques et les scénarios plus sérieux sur les relations sentimentales. Elle n’a jamais réellement percé mais à la lecture d’Entre Deux, on comprend qu’il ne faudrait pas grand chose pour que cela arrive. Un titre qui suit l’enfance et l’adolescence de Sakura et Nozomi ainsi que toutes les évolutions de leurs états d’esprit et de leur vision de l’amour, comment il nait, grandit, meurt, renait…

La place à prendre

Sur la couverture on voit deux enfants, on distingue des cheveux courts et des cheveux longs et on s’attend à ce qu’il s’agisse d’un garçon puis d’une fille mais c’est l’inverse. L’un comme l’autre, Sakura et Nozomi remplacent un enfant absent ou disparu, un frère décédé dans un accident, un désir de fille non abouti et voilà les deux personnages entrain d’essayer d’apaiser les souffrances des adultes. Une situation aberrante partagée qui suffira à créer un lien solide entre les deux héros, chacun ayant l’envie d’affirmer sa propre identité sans en avoir le courage ou sans savoir comment s’y prendre. Une réflexion de départ qui se fait de manière fluide et apaisée mais qui pose les bases de la relation entre les deux personnages.

La chrysalide et le papillon

Sans mère pour véritablement la guider, Sakura se retrouve seule pour faire face à des situations de jeune adolescente: premières règles ou première brassière pour sa poitrine naissance. Des moments importants, déstabilisants qui vont être également des moments clés de sa croissance. Ainsi c’est Nozomi qui va l’aider alors qu’elle est détresse à cause de ses règles, et c’est une Sakura déterminée qui ira à la rencontre de sa mère par rapport à la brassière. Deux situations qui sont comme des témoignages de l’évolution de la jeune fille, tout d’abord garçon manqué, puis l’acceptation d’être une fille et enfin l’acceptation par sa mère qu’elle existe à part entière.

L’amour insaisissable

En plus de faire défiler les années, l’autrice a fait le pari d’un découpage de temps audacieux, ainsi on commence l’histoire au lycée avant de reprendre en classe élémentaire puis au collège. Tout cela pour expliquer pourquoi Sakura et Nozomi ne sont pas un couple. Alors que tout semble les unir, l’histoire montrera avec beaucoup de délicatesse et de douceur l’évolution de leur relation sur plusieurs années et expliquera donc la situation. Il faut ajouter un autre élément, un autre garçon qui, lui aussi, exprime ses émotions d’une manière toute différente. Il passe son temps à ennuyer Sakura, depuis le primaire jusqu’au collège, il ne peut s’empêcher de s’en prendre à elle. Grâce à lui on découvre une autre facette des évènements, une vue de l’extérieur et à la fois une vue d’un adolescent qui tente d’approcher la fille qu’il aime.

Wrap up

On aimera toutes les petites attentions de ce manga, les regards en coin, les gestes imperceptibles, autant de douceur qui accompagne pourtant le chaos intérieur qu’est le passage à l’adolescence. Et c’est là tout le succès de ce titre, il n’y a pas de pathos malgré des situations d’adultes à gérer, il n’y a pas de blessures malgré des épisodes marquants. Il n’y a que des personnages qui grandissent avec ces milliers de d’information et qui tentent parfois de se rapprocher. Je ne pourrai pas dire que les 20 ans de carrière se ressente dans le dessin, le trait est fin avec beaucoup de focalisation sur les visages, assez classique des romances cependant les détails sont précis et le tout fait très mature. C’est surtout dans le découpage des planches et la mise en scène que l’on reconnait de nombreux expériences. La lecture est fluide, douce, c’est une belle réussite pour une histoire qui sera donc en 2 tomes.

Entre Deux fait parti de ces titres dont on entendra pas beaucoup parler, il n’est pas là pour faire sensation, c’est une parenthèse sentimentale qui vaut le coup et j’ai vraiment hâte d’avoir la suite pour comprendre et apprendre à mieux connaitre Sakura et Nozomi. Les thèmes abordés sont universels et tout le monde se retrouvera dans les sentiments décrits.

Entre Deux, 2 tomes série terminée
Tome 2 en français à sortir le 21 novembre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.