Hiroshima – Histoire de propagandes

Hier c’était les 70 ans du jour où 80.000 personnes sont mortes en quelques secondes, suivies par 170.000 autres de leurs blessures ou par l’effet des radiations. Le bombardement d’Hiroshima c’est une claque dans l’histoire de l’Homme et je remercie Arte d’avoir diffusé un documentaire (Hiroshima, la véritable Histoire) très juste avec de nombreuses vidéos d’époque. Après visionnage je voulais mettre en perspective quelque chose que je vois trop souvent ces derniers temps: la propagande, car c’est bien elle qui est responsable de ce carnage.

Image de propagande FN

Image de propagande FN

Vous avez certainement déjà vu sur les réseaux sociaux des images de propagande, souvent c’est un texte a coté d’une image qui n’a juste rien à voir, mais bon voilà tout est bon pour vous induire en erreur. Je ne compte plus toutes les fois que j’ai fait une bête recherche google pour dire à mes contacts « coucou tu partages un truc complétement faux« . Et je parle pas des histoires à la « Legorafi » mais le plus souvent, des truc plutôt sympathisant de droite, voir très très à droite (j’ai des amis formidables 😀 ). Encore une fois, pas vraiment de leur faute, ils prennent juste pour argent comptant ce qu’on leur sert.
Et bien c’est cette attitude qui a poussé le bouton qui fera exploser Hiroshima.

Tout d’abord il y a la propagande japonaise, elle a autant son rôle que celle des US dans cette histoire. En 1945 le Japon perd la guerre, il n’a plus de flotte, plus de nourriture, et ce sont pas les kamikaze qui vont faire des soldats durables sur le champ de bataille. Mais en 1945 personne n’est au courant, pour les japonais, ils sont entrain de gagner la guerre. Et cela est du uniquement a la propagande gouvernementale qui n’a jamais parler des défaites. Vous me direz, c’est un peu dingue, mais on est pas comme aujourd’hui avec d’énormes moyens de communication. Voilà pourquoi le gouvernement japonais a tant hésité à capituler, c’était non seulement perdre mais surtout, perdre la face devant son propre peuple, leur avouer qu’ils ont menti tout ce temps afin de toujours avoir leur approbation (notamment sur les attaques Kamikaze qui requiert une forte opinion populiste). A savoir que lorsque Hiroshima est survenu, le Japon était déjà en discussion avec la Russie pour sa capitulation. Alors pourquoi est ce quand même arrivé ?

Hiroshima 04C’est là qu’intervient la propagande américaine, celle du nucléaire, celle comme quoi ce sont les US les plus fort, notamment devant la Russie. Peu importait les japonais, peu importait la guerre (qui était gagnée), il fallait frapper et frapper fort. D’ailleurs dans ce contexte les USA visait Kyoto à l’origine, le berceau du Japon, l’emblème de sa culture. Il fallu l’intervention d’un ministre américain (fiou trop de compassion d’un coup) pour qu’ils se rabattent sur Hiroshima, la plus grande ville de l’Ouest japonais. Pourquoi cette ville ? Parce que c’est là qu’ils auraient eu le plus de dégât, ville idéale, accès sur mer, population importante, faite quasi uniquement de maison en bois, il ne restera rien après la bombe.
Ce fut sans doute la plus belle opération de communication des USA, d’ailleurs ils tairont plus tard les effets secondaires (radiation) arguant un « c’est une façon agréable de mourir« . Ils filmeront la bombe, son explosion, un avion spécial sera affrété pour cela, son nom ? « Necessary Evil » tout un poème.

La suite on la connait ou presque, quand l’opinion américaine commencera a se rendre compte de l’atrocité de la chose, on répondra « si la bombe n’avait pas explosé, des américains seraient morts ». Commence alors la guerre froide avec la Russie, bien échaudée par ce qu’elle vient de voir, opération de com’ réussie, le nucléaire c’est bien c’est good, on en fait des x-men, des docteurs strange, des spiderman et on balaie bien vite les années de radiation dont Hiroshima paie encore le prix.

Hiroshima 02Je vous invite à visiter un jour Hiroshima aujourd’hui ainsi que son musée dédiée a la catastrophe. C’est un endroit qui permet de ne jamais oublier jusqu’où l’homme est prêt à aller dans sa folie de régner, d’être le plus fort, et de le montrer.
Quand vous voyez une image, un texte qui renvoie un sentiment fort d’injustice, n’oubliez pas de vérifier les sources, c’est très simple, mettez l’image dans google, ou tapez le titre + hoax. Il faut combattre les propagandes car quand ce sont elles qui gouvernent, la raison n’a plus sa place.

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s