Stoli & Stilettos – Once upon a drink

S’il y a bien une chose que je déteste, c’est de ne pas pouvoir écrire quand je veux et avec le double de taff depuis quelques mois ça devient pas évident, maaais tenons bon \o/
Lundi dernier donc, non pas cette semaine, la semaine d’avant … sigh … j’ai participé à une soirée vraiment sympa. Déjà ça se passait dans un quartier que j’aime beaucoup, Saint Michel (parce que j’y ai mes cours de violon, parce qu’il y a la boutique Hayaku Shop et Un Dimanche à Paris dont je vous avais déjà parlé). Le rendez-vous se trouve sur le toit de Paris, comprenez une terrasse très haute qui domine toute la ville, malheureusement le temps n’étant pas de la partie nous avons du redescendre pour profiter d’un atelier un peu particulier. Connaissez-vous l’art de la mixologie ? Non ? Et bien laissez Stolichnaya et moi-même vous faire un petit cours:

Une belle vue ça ouvre toujours l’appétit

Histoire de contrebande
Au début du siècle dernier alors que la contrebande d’alcool frelaté devient assez prospère, les barmen trouvent le moyen de cacher leur médiocrité en les associant avec des jus de fruit. Il n’en fallu pas plus pour créer un art, la mixologie qui consiste simplement à créer des cocktails en suivant, ou pas, certains principes tels que le fameux 3S (Sour, Sugar, Strong / Acidité, Sucre, Alcool). A la manière que l’on créé des parfums ou encore des recettes de cuisine, les cocktails se déclinent à l’infini et peuvent parfois donner lieu à des créations vraiment originales et sympathiques. L’hôte de notre soirée, Mathieu Le Feuvrier, qui travaille au Quarante-trois Cocktail Bar m’a par exemple bluffé d’entrée de jeu avec un mélange Basilique, Menthe, Midori et sirop de concombre, le tout pour un gout super frais, assez sucré et qui nous a permis de nous lancer dans notre propre confection.

Cocktail au Midori par Mathieu Le Feuvrier

Mon cocktail « parisienne »
Ma meilleure amie n’aime pas l’alcool qu’elle trouve souvent trop fort, j’ai donc l’habitude des boissons particulièrement sucrées. En résultat mes premiers essais étaient plutôt chargés, pourtant c’était pas les éléments qui manquaient: fruits, épices, sirop, jus de fruit, plusieurs variante de la vodka Stolichnaya (dont leur super collector fraise/chocolat) j’avais même les ustensiles de pro, shaker, pilon, filtre passoire… tout y était. Personnellement pour mes cocktails je pars toujours sur une idée de gout car … je n’ai pas d’odorat. Je suis donc obligée soit de faire des exercices de gout, soit de sentir au préalable tout ce qui passe 😀 En général j’en profite pour trouver un élément qui sera la matière principale et je cherche avec quoi je le marie. Il vaut mieux commencer au plus sucré et finir par l’alcool, car en cas de loupé jeter un jus de fruit est plus aisé qu’un bon verre de plus il est TRES facile de trop doser si on ajoute l’élément sucré en dernier.

Cocktail « Parisienne »

Parisienne a donc été créé à base de basilique, quelques feuilles de menthe pour rehausser la fraicheur, quelques morceaux de fraise (pas trop, c’est fort en gout) et du sirop de framboise pour lier le tout. Ensuite on pilonne allégrement et on filtre dans un verre qu’on aura au préalable rempli de glaçon pour le refroidir, on rempli ensuite de Stolichnaya fraise/chocolat et voilà 🙂 vous avez un cocktail assez frais mais avec une teneur en fruit rouge subtile et en fond ce ptit gout de liqueur chocolatée.

Stoli-what ?
Stolichnaya, elle est a la vodka ce que Johnnie Walker est au whisky, c’est une très bonne marque, rien a voir avec ce qu’on vous sert habituellement en soirée ou en boite. Elle a un gout assez prononcé donc la mélanger est un vrai plaisir, rien a voir avec les autres qui servent plus à alcooliser qu’à parfumer. Dans le milieu elle est connue et reconnue, notamment pour sa qualité, quelque part on peut dire qu’elle rend ses lettres de noblesse à la Vodka dont l’étiquette « contrebande » colle à la peau. Si jamais l’aventure de la mixologie vous intéresse, je vous la recommande chaudement, notamment parce que la vodka reste l’ingrédient préféré des cocktails et ensuite parce que pour avoir de bons resultats il faut du bon matos (je recommande donc également un shaker et un pilon, c’est la base).

Pleins de choses pour accompagner la stolichnaya

Si l’inspiration vous manque, Saint Michel est le lieu pour les cocktails, c’est là que se trouve les bars les plus intéressants et souvent bien planqués. Le Quarante-trois Cocktail Bar se trouve dans l’hôtel Holiday Inn (4 rue Danton). Le personnel est à votre écoute et n’hésite pas à vous présenter leurs créations qui sont régulièrement mise à jour. Et puis si l’envie vous dit, pourquoi ne pas demander une création originale, tentez la Stolichnaya il y en a pour tous les gouts, citron, vanille, piment … Pour ma part cette marque a désormais sa place dans ma brasserie ^^ et dans ma réserve personnelle héhéhé

Si vous avez des idées de cocktails, n’hésitez pas à en faire part en commentaire, quand à moi je m’en vais partager mes recettes préférées sur la fanpage du blog, see you there !
Merci à Mathieu Le Feuvrier et au 43 Bar pour m’avoir donner énormément de conseils, et Louise pour son invitation ce fut un plaisir de te rencontrer enfin ^^

Vous désirez connaître Stolichnaya ou aller au 43 Bar ? Oubliez pas de cliquer pour partager !Rendez-vous sur Hellocoton !

Mathieu Le Feuvrier

Publicités

4 commentaires sur “Stoli & Stilettos – Once upon a drink

  1. Pingback: La fille et le shaker… | quillesdefilles

  2. Attention, l’histoire du cocktail est bien plus ancienne que cela ! La première édition de « How to Mix Drinks or the Bon Vivant’s Companion » par Jerry Thomas, le père de la Mixologie date de 1862. La première mention écrite du mot cocktail date de 1803 et sa première définition de 1806. La plupart des « bonnes » recettes connues aujourd’hui, l’étaient déjà avant la Prohibition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s