Personne Publique – L’impunité du harcèlement moral

Je fais cet article pour plusieurs raisons, déjà je réagis après la réaction de Capucine (babillages) d’hier soir (inutile de chercher elle a désactivé son post) mais également parce que plusieurs personnes autour de moi y sont confrontées, que j’y ai été confrontée à plusieurs reprises et qu’il est grand temps de mettre quelques réalités sur le papier.

Déjà c’est quoi une « personne publique » et bien c’est un être humain comme tout le monde mais qui a une certaine notoriété auprès d’une communauté, une personne célèbre est une personne publique par exemple. On utilise ce terme « publique » par opposition à au terme « vie privée » c’est à dire que pour ces personnes, la distinction entre les deux est devenue floue voire inexistante aux yeux des autres. « Publique » parce que tout d’un coup, notre vie ne nous appartient plus, elle appartient aux autres, à ceux qui nous lisent, ceux qui nous adulent, ceux qui nous haïssent aussi, « publique » parce qu’en ce monde en 2.0 peu de choses peuvent échapper aux milliers d’yeux qui nous regardent.

Les gens pensent qu’être célèbre ou avoir de la notoriété c’est l’éclate 24h/24h, ces gens-là devraient regarder la rubrique nécrologique des people. Parfois on fait quelque chose de simple, mais on le fait bien, au départ y’a ses parents pour nous féliciter, puis le voisin, et un jour on se retourne et il y a des milliers de gens pour nous soutenir. On ne choisit pas toujours d’être une personne publique, la plupart des gens que je connais le sont devenus par hasard, par chance, par coup du destin, parce qu’en faisant ce qu’on aime, on a attiré les projos.
Non ce n’est pas un « pauv’ choute, on va vous plaindre » juste une explication que le truc qu’on faisait sans réfléchir avant devient du jour au lendemain la dernière tendance et qu’on doit apprendre à vitesse grand V à gérer ça.

C’est fini le temps où on pouvait déconner sur twitter, fini le temps où on pouvait être égoïste, où on pouvait parler politique, enfants, dernier film, fini le temps où on était un être humain comme un autre avec ses faiblesses, ses coups de bourre, ses erreurs. Désormais on n’a plus le droit à l’erreur, plus le droit de se tromper et surtout pas de flancher.
On est une personne publique, notre parole est évangile et nos actes des professions de foi, ce qu’on dit est répété, amplifié, ce qu’on fait est épié, copié, inspire. Alors on commence à faire gaffe, parce qu’on se rend compte qu’une phrase anodine peut avoir des répercussions terribles. L’effet papillon vous connaissez ? J’ai vécu ça des années, des mois à contrôler chaque mot, chaque post écrit, et au moindre faux pas me faire lapider 20 fois.

Arrivent alors ceux qui ne vous aiment pas, ils ne vous connaissent pas, ou peu, du moins pas en privée, ils s’imaginent nos vies à partir de rien, d’un tweet, d’une photo … et ceux-là vous vous faire regretter amèrement de pas rentrer dans le rang. Au départ ça commence doucement, on ne le voit même pas venir, on a toujours connu des gens qui nous aimaient pas sans trop savoir pourquoi, mais c’était peut-être 2/3 personnes à l’école ou au taff. La force de la haine quand ça devient 50/80 personnes … c’est démesuré pour une seule cible. Quand on en prend conscience c’est une gifle, une grosse claque sur la méchanceté humaine, sur le misérable de trop de personne qui ont visiblement une vie assez insignifiante pour pourrir la vôtre.

Si on en parle, aux flics, aux amis, pris par ci par là, ça semble anodin, amplifié par des centaines d’actions c’est un enfer. Cela peut être un petit truc répété, une déformation de notre pseudo, critique du physique, rumeur, photo, et ça n’arrête jamais. Jusqu’à la goutte d’eau, personnellement j’ai porté plainte une fois, j’ai eu de la chance, la personne a arrêté de suite après ça, il était allé jusqu’à pirater mon site web, plus tard il dira qu’il cherchait à attirer mon attention. J’ai compris très tôt qu’en devenait une personne publique on attirait aussi des gens pas super équilibrés.

Alors tout ça pour quoi me direz-vous ? Déjà faut savoir qu’on ne résiste pas à l’idée de savoir ce qui se dit sur nous, c’est malsain, masochiste, mais je n’ai jamais pu m’empêcher de vérifier, après tout c’est de moi dont il s’agit, c’est ma vie qu’on piétine en se marrant comme des gourdasses. Oui car c’est sur ces personnes-là ça les fait marrer, c’est leur truc de troller, de se moquer des gens qu’ils ne seront jamais, oui oui vous lisez bien, c’est clairement de l’envie ou de la jalousie. En fait j’espère de tout cœur que c’est ça la raison parce que sinon il reste quoi sinon la méchanceté gratuite, de la pauvreté d’âme. Les minables qui tentent de se la raconter en balançant à notre sujet sont clairement à plaindre, mais en attendant c’est nous qui en faisons les frais.

A coté de ça reste les gens qui nous aiment, ils représentent bien 90% de notre communauté, alors pourquoi se pourrir pour une poignée ? Et bien parce que face a 50 merci, celui qui te dit « j’vais venir chez toi te violer » forcément on l’entend beaucoup plus, il occulte tout. Il faut beaucoup de force pour se concentrer sur le positif, et puis ceux qui te harcèlent moralement (sans le savoir bien souvent, pour eux y’a rien de grave) ils font toujours plus de bruit que les discrets « gentils ». Pourtant pour survivre à ce statut-là faut ignorer, faut oublier, faut regarder devant, ne pas oublier qui on est, et continuer de faire bien ce ptit truc qui, un jour, t’as amené là.

Et sachez-le, la liberté d’expression elle s’arrête avec le respect de la personne, je n’ai plus aucun scrupule à modérer et à bannir les gens incapables de respecter les autres (oui première nouvelle, y’a parfois pas besoin d’insulte pour faire du mal à quelqu’un). Il est pas normal de recevoir des menaces de mort, de viol, pas normal que les gens que je côtoie subisse également des réflexions « ha oué c’est ta copine, y’a des avantages hein »
C’est pas normal que des gens puissent s’approprier nos vies comme ça leur chante sous prétexte qu’ils supportent plus la leur.

Voilà, alors forcément sans me connaître réellement ce discours peut tomber à plat, mais je sais qu’il fera écho vers ceux qui se sentent concernés. Je ne connais personne qui soit devenu populaire et qui n’ait pas violemment reçu ce revers de la médaille. Et je me fous éperdument que vous pensiez qu’on se plaint pour « rien », votre rien n’est visiblement pas le nôtre, et vu que ça nous concerne directement on a encore le droit de dire ce qui nous dérange.

Qu’on vienne surtout pas me dire qu’on l’a bien cherché, on devrait avoir la liberté de dire ce qu’on veut, de poster ce qu’on veut, c’est aux gens d’avoir assez d’esprit pour ne pas tout reprendre, tout décortiqué, tout déformé pour se rendre intéressant.
Alors oui on pourrait se planquer, filtrer facebook, twitter, se rendre anonyme quand on veut parler librement, mais merde, c’est pas aux gens de dicter comment on doit vivre.

Un peu de respect si ça vous dérange pas, vous feriez ma journée ❤

ps: j’avais envie de poster un peu ce que j’avais pu avoir comme harcelement, les mails, les photos truquées, les menaces, et tout l’tintouim, mais bon j’avais pas sous la main, flemme de chercher et ça vous apprendra rien. Sachez simplement que de « mal » parler de quelqu’un publiquement (forum, blog, divers) peut faire du mal tout court. Continuer de le faire en sachant cela, c’est être minable.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 commentaires sur “Personne Publique – L’impunité du harcèlement moral

  1. Ton article résume malheureusement très bien la situation (qui n’est pas une généralité mais tout de même). Quand on devient une personne publique (alors en général on le devient tout de même par choix), comme tout métier il y a des avantages et des inconvénients : une personne publique a des admirateurs, mais aussi des ennemis. Il y a ceux qui ne l’aiment pas mais qui ont une critique constructive derrière. Et ceux qui ne l’aiment pas et qui se mettent à l’insulter gratuitement, la harceler, ne plus respecter sa vie privée … Je trouve ça très triste. Mais comme je le disais à Capucine, perso je plains + les trolls, car pourquoi sont-ils devenus des trolls? Soit par jalouse, soit parce que c’est un no life (et qu’il doit bien trouver une occupation, pas de chance pour lui il a choisi la pire..), soit parce qu’il manque d’amour (ou de reconnaissance) dans sa vie… Perso je plains + ces personnes là. Mais rien n’excuse leur geste, c’est une attaque gratuite et un non respect total de la vie privée.

    Par contre je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, ce n’est pas parce qu’on fait le choix de devenir une personne publique qu’on doit faire attention à ce que l’on dit. Il faut juste faire attention à la manière dont on le dit. Mais après la liberté d’expression s’applique toujours, de toute façon peu importe ce que tu dis, statistiquement parlant tu trouveras toujours des gens qui ne seront pas d’accord avec tes propos. Mais bon ce n’est pas une raison pour que ces gens insultent ou harcèlent / blessent cette personne.

    Dans ton article, tu parles d’un cas général. Cependant dans mon commentaire au post de Capucine, je lui ai dit que selon moi c’était une erreur d’avoir fait ce post. Elle a tout à fait le droit de dire ce qu’elle pense, mais en faisant cela sur son blog, elle fait exactement ce que les trolls attendent, leur donner de l’attention. Or (mais c’est facile à dire), la meilleure réponse à ces attaques est l’ignorance la plus totale (limite comme si elle n’était pas au courant qu’elle était autant critiquée). De plus, elle peut se plaindre dans sa vie perso, ça serait + que compréhenssible, mais de la à en informer et impliquer ces lecteurs dans cette histoire, je trouve cela dommage… Mais on est bien d’accord qu’elle a mon soutien et que je comprends totalement qu’elle craque. Mais + elle le montrera (et en parlera publiquement), plus longtemps cela durera, car les trolls n’arreteront pas si ils voient que ça l’a fait réagir.

    Bref, j’espère que je n’aurais jamais à vivre cette situation (en tant que blogueuse), même si malheureusement j’ai vécu cette méchanceté / insultes / harcèlement moral quand j’étais plus jeune – pendant plusieurs années – (et je sais donc à quel point cela fait mal).

  2. Pour le fait de faire attention à ce qu’on dit/fait c’est parce que dans mon cas, la communauté est mineure, par conséquent je me devais d’avoir encore plus une attitude irréprochable justement parce qu’en étant un model ça pouvait partir en cacahouette facilement. Je t’assure que quand en disant betement « tiens je vais manger tel truc ce midi » et qu’on t’envoie ensuite des tonnes de photos « tiens regarde moi aussi j’ai mangé la meme chose du coup <3" ça fait très très peur.

    Sinon bien sur on peut pas plaire à tout le monde, la vie serait bien triste sinon, on grandit dans le débat, dans l'altercation d'idée, mais dans le cas que je décris c'est bien de la méchanceté gratuite, de la bêtise d'ignorance.

    Enfin pour Capucine je la comprends quand elle utilise la communauté qu'elle a derrière elle pour dénoncer ce qui lui arrive, quelque part on cherche du soutien, on veut prouver "regarder c'est eux les méchants pas moi" je l'ai fait aussi une fois. Alors oui c'est entrer dans le jeu des autres, mais on a juste plus rien à perdre et surtout on a besoin a un moment de sentir ce soutien, sinon on pete un cable. Un besoin d'entendre dire "oui t'as raison ils abusent", que c'est pas que dans notre tête. Maintenant y'a pas de solution, se plaindre de temps en temps ça fait du bien, et puis parfois les autres se rendent compte des problemes qu'ils créés, je pense qu'il faut faire ce qu'on a envie, si on veut hurler, on hurle, si on veut les poursuivre, on le fait. A chacun son remede :/

  3. Je te rassure je pense aussi que c’est de la méchanceté gratuite et de l’ignorance, mais je pense aussi qu’ils ont juste pas de vie et ont peut être un vrai manque dans leur vie (du moins ceux qui sont un peu désaxés).

    Après pour Capucine clairement elle fait ce qu’elle veut et je comprends totalement qu’elle ait envie d’évacuer son stress et sa peine. Après je pense qu’il y aura moins d’impact pour elle si elle le fait avec ses proches plutôt que sur son blog, mais n’ayant jamais vécu cela je peux me tromper. En tout cas je lui ai laissé un commentaire de soutien, mais bon je tenais quand même à être complètement honnête avec elle, même si elle a mon soutien à 100%. En tout cas personne ne mérite ce genre d’attaques…

  4. J’ai moi aussi été très choquée par ce qui est arrivée à Capucine.
    Je suis toute nouvelle sur la blogosphère, et ça m’a fait découvrir un monde pas joli, joli.
    Attention, je ne vis pas au pays des bisounours, mais e ne pensais pas que ce genre de choses arrivaient sur des blogs comme les nôtres.
    Ca me rend plutôt triste, surtout pour les personnes à qui ça arrive 😦

    Bises,
    Jenny

  5. Je ne connais que trop le souci, c’est un peu le revers d’avoir ne serait ce qu’un peu d’exposition. Perso, j’essaie de plus faire attention aux insultes sur Twitter, ça devient tellement habituel que bon. Je réagis quand les insultes sont vraiment quelque chose que moralement je supporte pas, genre me faire traiter de « salope » par un mec car j’ai plus de followers que lui, ça c’est inadmissible. Mais sinon, le reste, je laisse dire.

    Il y a aussi des cas de « harcèlement » plus particuliers.

    Il y a deux ans, j’ai eu le malheur d’avoir une exposition en TV, et les journalistes ont mis mon nom de famille. Ce qui fait qu’un mec seul dans son appartement en forme de cave n’a rien trouvé de mieux à faire que de faire un article, hyper insultant et blessant avec en titre « Marion + mon nom de famille je veux ton string ». Charmant quand on sait que j’ai aussi un boulot, des employeurs, et aussi une famille qui a eu la bonne idée de me google à ce moment là. J’ai du faire faire une lettre d’avocat car ça me genait vraiment, pas qu’il m’insulte, c’est blessant, mais on s’en fout, c’est lui qu’il décrédibilise, mais surtout pour le côté ‘je veux ton string », quoi de plus dégradant que ça? Ce n’est pas parce que je suis une femme, jeune et que je suis un peu exposée que tu peut te permettre ce genre de familiarités.

    Il y a quelques temps, j’avais un lecteur un peu « fan hystérique » sur mon blog, mais le genre à toujours donner des conseils, à prendre un ton paternaliste, à m’affubler de surnoms affectueux. Au bout d’un moment il s’est fait jeter par d’autres lecteurs qui en avaient marre de ce gros lourd. Puis par moi, que ses surnoms du genre « pupuce » exaspérait. (Mon propre mec me surnomme pas « pupuce »). Bilan : il a disparu du blog. Sauf que, j’ai depuis peu une nana complètement hystérique qui commente, qui vient me dire que c’st bien ce que je fais, mais que j’ai un problème avec mon image, que je suis une ado, que je devrais suivre une thérapie, et quand je lui réponds je suis de mauvaise foi, et elle devient très agressive (plus qu’elle ne l’est déjà). Au début, je l’ai super mal pris, les trolls c’est chiant, on sait que ce sont des trolls mais c’est toujours blessant, il y a rien à faire et ils en profitent. Au bout d’un moment on relativise sur ce troll là, mais à chaque sortie d’un nouveau troll, faut recommencer le processus de détachement vis à vis de ce qu’il dit. Puis j’ai commencé à farfouiller l’admin de mon blog, à tracer les IP, et j’ai réalisé que cette nana hystérique n’était autre que l’admirateur relou éconduit. Le fou.

  6. Thanks pour ton commentaire 🙂
    Je pense sincèrement que c’est un coté de la médaille qu’on ne peut pas éviter à partir du moment où l’on sort du lot, que ce soit par la célébrité ou même une simple différence (physique, mentale …).
    Il doit y avoir un malaise certain de la part de l’humanité face aux choses qu’elle ne comprend pas, qui ne sont pas comme elle.
    Alors quoi de plus facile que de tenter de destabilier, de salir pour montrer que finalement, on est comme les autres.

    Merci à ces personnes mais on est comme les autres, nul besoin de nous harceler pour le prouver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s