Restaurant Pascade – L’art de fêter la nouvelle année

Pascade 05

Quand on me demande si je connais de bons restaurants sur Paris, j’ai souvent des idées atypiques malheureusement exotiques. En fait je connais assez peu de bon restaurant de cuisine française qui méritent recommandation. En général je trouve que la gastronomie pèche sur la quantité et le prix (mon mari est un ogre), il n’y a guère que dans le quartier de Pigalle que je trouve de bonnes tables telles que Chez Toinette (si vous ne connaissez pas c’est normal, il est cependant 15eme sur Tripadvisor). Mais depuis un an, j’ai enfin une réponse que j’estime digne de ce nom et si vous cherchiez un restaurant sur Paris pour fêter la nouvelle année en famille ou avec des copains, cherchez plus, allez chez Pascade.

Pascade 01

Pascade quezako
Dit on « chez pascade » ? « A la Pascade », « Pascaderie », d’ailleurs féminin ou masculin, pire encore, c’est quoi au juste « Pascade » ?  Dixit le charmant serveur la première fois que je suis entrée bien par hasard, c’est une crêpe venant d’Aveyron. Crêpe est difficilement le terme à donner si vous regardez les photos, c’est plus épais mais la texture est assez moelleuse, et c’est en forme de bol dans lequel on y ajoute des ingrédients cuisinés séparément. Le tout peut être sucré ou salé, mais la Pascade reste subtilement sucrée, rien de dérangeant au palais, je trouve que ça se marie bien en général mais si vous avez un soucis avec sucré/salé ça peut peut être gêner. Contrairement à une tarte où l’on rechigne à manger la pâte, surtout sur les bords parce que c’est sec ou sans saveur, je peux vous dire que les assiettes repartent bien vides à la fin du repas.

Pascade 02

Mon plat du jour, cabillaud étuvé, mozarella, creme de volaille …

Un univers bien pensé
Pourquoi je suis rentrée dans ce restaurant près d’Opéra en passant devant ? Déjà parce que coté deco, c’est la classe, une sorte de design moderne avec des matériaux traditionnels, bois, fer. Le tout se veut assez proche d’un bar à vin, aussi il y a de grands verres bien alignés partout, ça fait chic sans être bourgeois, quelque part ça me fait penser à des émissions comme Master Chef. Même les serveurs sont habillés comme s’ils sortaient de la cuisine, et le pire c’est qu’ils s’y connaissent tous aussi bien en pascade qu’en vin. Le plus amusant je pense ce sont les couverts qui arrivent dans une sorte de tube en fer, une excellente idée qui doit bien faciliter le service. Bref un univers vraiment agréable qui contribue à passer un bon moment. Il y a des tables individuelles, mais le restaurant est traversé par une longue table haute pour de nombreux convives.

Pascade 06

Le prix de la qualité
Je trouve que le restaurant a un bon rapport qualité/prix, mais comme la qualité est bonne, forcément le prix sera à la hauteur. Il faut compter 20€ pour le plat, dans le genre « plat qui cale », je suis une gourmande mais j’ai du mal à prendre un dessert là-bas, après ça peut varier pour les personnes. Les desserts sont vers 10€, même taille et quantité que le plat. Là ou le prix monte très très vite c’est le vin, il n’y a que de très bonnes bouteilles, aussi ça vous en coutera facilement la moitié de la note. Au final, ce n’est peut être pas un restaurant qui sera votre nouvelle cantine du midi mais pour un premier rendez-vous ou un déjeuner d’affaire Pascade est parfait. A noter que le service est rapide même en salle comble.

Pascade 04

Attention la carte varie souvent

Au final je suis ravie de cette adresse (des fois qu’on aurait pas remarqué), je trouve que ça change et Paris manque d’endroit raffiné pour des bourses plus modeste que les clients de l’hôtel Hyatt par exemple. De plus la cuisine est originale et saine, critère de choix pour moi, faut des plats équilibrés ! Et je suis particulièrement sensible à l’ambiance et surtout les serveurs, j’en ai un peu marre d’avoir des incultes qui tirent la gueule même dans de grandes maisons, il est temps que la capitale change sur ce point.

Si vous connaissez ce restaurant ou si vous y allez à la suite de cet article, laissez un commentaire 🙂

Pascade: 14, rue Daunou, 75002 Paris
http://pascade-alexandre-bourdas.com (réservation en ligne possible)

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^ Rendez-vous sur Hellocoton !

Alexandre Bourdas l'homme derrière la Pascade.

Alexandre Bourdas le chef derrière la Pascade.

Publicités

Taxi Vs Chauffeurs privés – La guerre des services

Taxi cab sign

A la base, l’an dernier, je devais vous parler d’un « nouveau » service pour se déplacer à Paris (accessoirement dans d’autres villes aussi) que j’avais découvert de pas mal de façons différentes puisqu’à l’époque il y avait de nombreux partenariats avec des bloggeurs et donc beaucoup de brassage à leur sujet (et de code promo). Pour ma part cet article est donc un « après coup » et surtout après test anonyme (j’ai même envoyé des gens les tester, c’est dire *.*)
Je parle bien sur des services de chauffeur privé type Uber (le plus connu sur les réseaux sociaux), Chauffeur Privé ou encore Snapcar appelés plus légalement des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et qui sont l’une des raisons pour laquelle nos Taxis parisiens étaient sur le périf en train de mener une opération escargot.

ChauffeurPrive01De l’expérience des taxis
Je ne connais pas vraiment les taxis hors Paris, je vais donc parler de mon ressenti au niveau de la capitale. Ici on peut dire que la vie urbaine est assez bien organisée pour qu’on ait très peu besoin des taxis, personnellement je prends le train, le bus, le métro, le velib et surtout mes pieds. Parallèlement j’ai un métier qui fait appel quotidiennement à leurs services et j’ai donc régulièrement les commentaires des collègues à leur sujet. Globalement les gens ont la même idée que moi des taxis, on a beaucoup trop de chance de tomber sur une personne lourdingue avec les femmes ou avec une radio au son pas toujours agréable (j’ai même eu celui qui regardait un film pendant qu’il conduisait). Bref non je n’ai pas une bonne image des taxis et l’idée d’en prendre un me donne l’impression de jouer à la roulette avec trop de chance de tomber sur un mauvais numéro. J’évite donc tout naturellement d’en prendre seule tard le soir surtout que lorsque tu fais la queue aux emplacements taxi, tu as en plus la chance merveilleuse de te faire accoster par des mecs en voiture qui te propose de te ramener « contre service » ou bien d’avoir le faux taxi qui te prend pour une touriste et qui croit sincèrement que je le grille pas quand il prend de laaarges détours.

L’alternative
Un VTC c’est quoi ? C’est tout simplement un service de voiturier qui, dans le principe, fait taxi en venant vous chercher à un point A pour vous amener à un point B mais c’est bien là son seul point commun. A vous l’impression du luxe avec de superbes voitures, intérieur cuir blanc, un chauffeur en costard cravate qui vous ouvre la porte, range vos valises, vous dit bonjour poliment, bref, il vous traite comme une princesse et ça, ça fait mouche. Le voyage continue dans cette impression de limousine 5 étoiles avec bouteille d’eau à disposition, chargeur pour Smartphone, mouchoirs et un chauffeur qui demande quelle musique vous voulez écouter et qui propose à tout hasard du jazz tranquille et apaisant. On se croirait dans une de ces publicités pour Air France où l’on tente de vous fait croire que prendre l’avion n’est pas le pire moment de votre voyage. Sauf que là, ça marche.
A savoir que quasi tous les services de voiture ont une application qui demande d’office d’entrer votre carte bleue, ainsi quand on commande une voiture on voit où elle est, on la voit arriver sur le petit plan, et à la fin c’est débité automatiquement, on s’embête donc pas à chercher un vague billet déchiré au fond du sac. Egalement on reçoit des SMS « votre voiturier sera untel, voici son numéro » et à la fin vous pouvez noter la prestation.

ChauffeurPrive02

Un service via appli très pratique

Oui mais
Haa oui mais tout à un cout, et ce petit service est clairement pas dans la même fourchette de prix qu’un taxi lambda avec son lot de malchance, il faut compter entre 5% et 10% de plus. Néanmoins ce n’est pas si cher que ça, du moins pour le prix de ma tranquillité et du confort apporté, j’ai tout de suite dit oui à la première occasion. Et là …. Et là … c’est le drame: premièrement je pensais pouvoir réserver la voiture, mais en fait non ça m’a pris de suite ma demande, donc annulation, donc 10€ de frais (remboursé le lendemain sur simple demande), ensuite embouteillage, 1h de trajet et surtout pas de compteur donc note très salée à la fin. Bon je nuance car vraiment on a passé une bonne heure coincé pare-choc contre pare-choc mais sur le moment j’ai pensé que ne pas voir le compteur tourner était gênant. Du coup j’ai trouvé une parade, j’utilise Chauffeur Privé parce que c’est un des rares à annoncer le montant de la course AVANT de valider la demande, moi je suis plus tranquille. Donc après pas mal d’utilisation, je confirme que ce service (que j’utilise une fois par mois environ) est devenu un remplaçant du taxi c’est pour moi une vraie bonne solution.
[Note: Uber vient de me dire qu’ils ont modifié leur systeme, désormais on a une estimation de la course avant validation ^^]

Uber01

Tarif pour Uber qui propose aussi la moto

L’Ubergate
En ce début d’année il y a eu l’affaire d’Ubergate qui a fait rage, Uber c’est celui que je qualifie de numéro un en terme de com donc forcément cette histoire à du méchamment les atteindre. Lors de la nuit du réveillon ils ont proposé des voitures, mais comme c’était un soir très particulier avec une demande très importante ils ont fait jouer les prix qui ont très très vite grimpés. Néanmoins cette augmentation de tarif était annoncée par email, et surtout quand vous lanciez l’appli, vous deviez accepter les conditions avant de vous lancer, évitant ainsi, enfin normalement, les surprises. Mais bon sans le compteur on peut difficilement calculer le montant final et résultat des courses une vague de gens super mécontents se sont acharnés sur eux le lendemain, dont notamment Valérie Damidot. Personnellement quand je prends un service de luxe je sais que c’est plus cher, si en plus on me le placarde à l’entrée du magasin je n’ai plus d’excuse si ensuite j’achète quelque chose hors de prix. Je pense que ces sociétés sont libres de leurs tarifs, personne ne vous met un couteau sous la gorge pour les utiliser, il reste toujours le bon vieux taxi. Alors forcément c’est l’entrepreneuse qui parle, mais à partir du moment où il y a de la concurrence et donc un choix de prix, on n’a pas à râler sur un parce qu’il fait des prix prohibitifs, s’il y a encore des gens pour utiliser leur service c’est bien qu’il y a une raison alors pourquoi baisser ?

Uber01

Uber reste numéro 1 de la com avec des event sympa

Au final
Je garde l’appli sous le coude pour les occasions particulières qui m’empêcheraient de rentrer en train (des soirées donc le plus souvent) même si la plupart des VTC ne vont pas en banlieue et se cantonnent à Paris (Uber y va lui par exemple mais pas toujours Chauffeur Privé) je n’ai pas trouvé de réelle différence dans les services proposés et les montants sont quasi les même. Pourtant je préfère quand même un service où j’ai le montant de la course à l’avance, ne pas savoir est un peu stressant surtout en cas d’embouteillage ou le flipometre de ma carte bleue monte dans le rouge. Je suis TRES heureuse d’avoir une alternative au taxi, rien avoir avec le fait d’apprécier le luxe, on m’aurait proposé des taxis roses réservés aux femmes j’aurais pris aussi. Je pense que les taxis parisiens sont simplement responsables eux même de notre évitement, quand je suis en campagne c’est un plaisir de les prendre, comment expliquer cette différence ? (les clients parisiens doivent pas être les plus agréables non plus ceci dit). Sinon reste toujours la dernière chance, celle de trouver LE taxi sympa et tout et de lui demander sa carte pour pouvoir le rappeler, mais après toutes ces années, j’en ai qu’une dans mon portefeuille …

On oublie pas de cliquer si vous aimez le sujet ou l’article :3Rendez-vous sur Hellocoton !

Secret Square – Soirée Sensuelle

Chaque année je dois litteralement me battre pour trouver un cadeau digne de ce nom à M. ParisienneDiary. Comme la plupart des hommes, monsieur n’aime pas les choses inutiles, si je lui offre une nouvelle montre il attendra que celle qu’il a meurt de sa belle mort, bref, passé 10 ans de vie commune ça commence VRAIMENT à devenir difficile.
En plus, il est né un 10 février, juste 4 jours avant la Saint Valentin, ça ajoute donc soucis supplémentaires, on a souvent jumeler la soirée avec son anniversaire, ou bien un cadeau-deux-en-un…
Non vraiment les mecs et les cadeaux, c’est une plaie.

Mais cette année, à défaut de cadeau, j’avais Ze place en tête, un endroit que j’ai découvert lors d’une Fanny’s Party: le bien nommé Secret Square. Pour résumer l’endroit, je dirais un mélange entre le film Burlesque et – insérer ici le nom d’une femme que vous trouvez terriblement sensuelle – car en fait en plus d’être un lieu réellement atypique c’est surtout une ambiance particulière. En tout cas une chose est sure, il n’y en a pas deux à Paris aussi, si vous cherchez encore un restaurant pour ce soir ou pour une belle rencontre, vous devriez lire ce qui suit.

Dès l’entrée du Secret Square vous comprenez où vous mettez les pieds, la lumière est tamisée, l’accueil princier et on descend un escalier raide comme Alice tomberait dans le terrier du lapin blanc. A défaut de reine de coeur, ce sont de belles créatures qui vous accueillent dans un espace réellement magnifique, avec des tables a plumes blanches, des murs recouverts de tapisseries et le tout sous des alcoves ou la lumière se fait discrète.

Histoire de ne pas oublier que nous sommes dans un restaurant, il y a des plats à la carte ou des menus, j’ai opté pour le menu Gold, entrée, plat, dessert, bouteille de vin et un mystérieux ticket noir. La particularité de l’endroit c’est de favoriser une cuisine simple mais à base d’ingrédients aphrodisiaques, chocolat, safran, gingembre… tout y passe pour un résultat particulièrement réussi. J’aurais peut être un seul bémol sur les desserts qui ne m’ont pas inspiré plus que ça (pas assez de chocolat sans doute :D)

En fait,  j’étais surement trop absorbée par le spectacle, bien que les portes ouvrent très précisément à 20h30, ce n’est qu’une heure plus tard que commence tout l’interet de l’endroit, car sur les barres verticales se trouvent désormais des femmes qui ondulent au son de la musique. Oubliez tout de suite tout ce que les films ont pu vous donner comme image de l’effeuillage, les filles du Secret Square sont belles, sensuelles et ont ce qu’il faut d’érotique pour que la soirée soit vraiment magique.

En public les filles ne pratiques que le topless (dans des lingeries à faire palir tout paname) et comme dans un générique de James Bond pour beaucoup on devine plus qu’on ne voit, si jamais l’envie vous prend, des endroits « privés » sont disponibles moneyant finance :b Bon, comme c’était un anniversaire spécial, j’avais donc réservé une dance à notre table le temps d’une chanson. Ce fut très correct, ensorceleur même 🙂 et je ne regrette vraiment pas le choix de ce « menu ».

Le Secret Square c’est le genre d’endroit magique pour adulte sans vulgarité, pas de matos sous le manteau ou de rabatteur sur le trottoir, on est dans le haut de gamme, que ce soit dans le service, la cuisine ou le show. On peut également passer une soirée en amoureux sans guère faire attention à ce qui se passe autour de soi, le lieu est romantique à souhait avec son mobilier, ses détails … (bon attention quand même, une jeune fille prude peut être choquée hein, mais ça peut aussi être une bonne entrée en la matière, une suggestion 🙂

Je recommande cet endroit où je retournerais volontiers, par contre quelque part je me dis qu’il faut une occasion, si vos plans pour ce soir sont encore tiedes, pensez-y ! Attention les menus se reservent à l’avance, il faut appeler ou passer par leur site Internet. Je précise qu’il y a également un coffret spécial Saint Valentin, il est un peu onéreux mais ferait un parfait cadeau original (pour moi c’était rappé, j’avais le cadeau d’anniversaire déjà).

Secret Square Paris
http://www.secretsquare.fr/

27 Avenue des Ternes
75017 Paris
01 47 66 45 00
@SecretSquare

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Opération New Home – Recherche, Banque et plan de bataille



Avant de commencer, je vous souhaite une merveilleuse année 2012.
Pour ma part 2011 s’est révélée très difficile, trop de mauvaises nouvelles comparées aux bonnes, mais heureusement, la fin a présagé une très très bonne année à venir.
Concernant le blog, je compte y ajouter une dimension personnelle plus importante car il y a pas mal de chose que j’ai lancé et dont je souhaite mesurer l’avancement en faisant une sorte de journal de bord, c’était le but premier mais je n’avais pas pu me lancer à cause justement de l’année pourrie.
Donc pour ce premier post de l’année, voici ma folle histoire de la recherche d’un foyer !

Chapitre 1:  The Appart
« Chéri ? Il nous faut un appart »
Voici notre résolution 2011, celle qu’on a pensée très fort quand, après 5 ans de colocation on s’est retrouvé en Décembre tous les deux chez mes parents. Jusque là pas de problèmes, on voulait acheter un appartement, on a donc décidé de retourner vivre chez papa et maman histoire d’économiser un loyer. En plus mes parents ont une maison, on a donc pris le dernier étage sous les toits, mis toutes les affaires entre la cave, l’abri du jardin et le garage, voir même parfois, on a filé aux copains les meubles en trop.
On tablait sur une période de 6 mois, je venais de trouver un CDI dans une bonne boite, en commençant mon préavis le 02 janvier pour 3 mois, on pensait assurer l’appart dans la foulée, oui mais voilà, tout se passe pas toujours comme prévu.

Septembre 2011 je finis « enfin » mon préavis dans une autre boite que celle initialement prévue 😀 on peut enfin commencer à visiter des appartements.
Rapidement j’opte pour les sites que je connaissais déjà bien pour la location
http://www.seloger.com/ => leur appli sous android est pas mal du tout
http://www.explorimmo.com
http://www.pap.fr/
Je fais également le tour des agences de la ville de notre choix, et là je comprends rapidement que ça va pas être facile, notre budget pour la surface demandée est trop court de 50.000€ bien entendu les agences te le disent pas comme ça. Si tu as droit au traditionnel « désolé nous n’avons pas de bien correspondant à votre recherche actuellement, mais nous ne manquerons pas de vous rappeler si nous voyons quelque chose » sache que ces agences ne te rappelleront pas, intérieurement ça ressemble plutôt à « HAHAHA et ben bonne chance, t’es pauvre ou quoi ? vas-y dégage tu m’intéresses pas »
Et puis il y a les autres, celles qui ont quelque chose mais clairement pas dans le quartier que tu veux, et qui tentent de se la jouer fin genre après la visite sans avoir précisé où c’était  « ha bon, vous vouliez pas du tout par là ? »
Autant vous dire qu’une bonne agence, une qui a du temps à consacrer à votre recherche, c’est rare, dans ma quete j’ai eu la chance d’en trouver une ! Oui oui qu’une seule …
Il s’agit de Future Transaction, c’était une nouvelle agence bien que les gérants aient déjà travaillé dans la ville. Tout de suite ils m’ont expliqué mon souci de budget, ils m’ont proposé de visiter d’autres quartiers qui correspondraient mieux sans trancher dans mes exigences. Ils m’ont montré tout de suite des appartements pour mieux comprendre ce que je désirais (car au départ on était très flou) et surtout, ils m’ont RAPPELÉ (j’insiste, c’est rare)
Bref des perles et je n’ai qu’un seul regret dans cette aventure, ne pas avoir pu signer avec eux.

En face il y avait une autre agence, j’y suis allée par hasard et ils avaient The Appart, celui de tes rêves, celui où tu dis « je signe où? » en le voyant.
Trois visites plus tard, une avec le chéri, une avec le père bricoleur, on propose un prix, il est accepté, on signe notre compris un soir de Novembre.

Chapitre 2: La banque
Quand on a décidé d’acheter, on ne voyait aucun obstacle à l’horizon, je suis salariée dans le privé, nous sommes les heureux propriétaire d’une grande brasserie que mon mari gère, nous avons de l’argent de coté, pas de dette ou de charge, on est jeune et en relativement bonne santé, nos deux parents sont également propriétaires, bref, sans rouler sur l’or, on est aisé.
Nous avions décidé de trois banques où déposer notre dossier, La banque postale (je sais plus pourquoi), la LCN où sont nos comptes persos et le Credit Mutuel où se trouvent le compte de la brasserie: les trois nous ont refusé d’emblée.
Pitite douche froide et première tentative de comprendre comment ça se fait, en fait on nous explique que le métier « commerçant » pose probleme, sur nos trois bilans, celui de la crise, de 2008, est négatif, et bien que les deux autres soient positifs ET en croissance c’est un motif de refus.
De plus cette année là, pour sauver la brasserie mon mari a arrêté de se payer, ça a duré un an, après quoi on a établi mais le mal était fait, sur les fiches d’imposition, cet arrêt de paiement de 2008 fait tache.
Seconde douche froide: le fait d’avoir tenté de sauver des emplois et notre commerce nous disqualifie comme potentiel emprunteur.

Un mois a passé, on a fait une vingtaine de banque, 90% d’entre elles ont refusé de prendre le dossier, parfois à la simple évocation de « commerçant ». On nous a soutenu que la crise actuelle n’y était pour rien, moi j’avais juste envie de leur hurler « mais si a nous, qui ne manquons de rien, vous ne prêtez pas, qui le peut ? »
Curieusement tout autour de moi, on commence à me raconter pleins d’histoires similaires, des amis, de la famille, des connaissances qui, malgré des situations tout a fait correctes, n’ont pas pu emprunter parce que commerçant, freelance, autoentrepreneur, artistes tous ces gens jugés « précaires »

Nous devions trouver un emprunt pour le 15 Janvier, sachant qu’il y a un délai légal de 10 jours avant signature, on devait donc l’avoir sur le bureau le 5, le 23 on y croyait plus trop, on évitait d’en parler, il fallait commencer à abandonner l’idée de vivre dans cet appartement qui nous faisait rever et penser au futur, au fait de devoir louer, qui quand quoi comment combien …

Et puis un cadeau de Noel, une banque nous a appelé, la seule banque en qui on ne croyait pas du tout, c’était l’UNIQUE banque qui nous avait pas demandé les bilans de la brasserie. On s’était dit en rigolant qu’ils finiraient par nous rappeler pour les demander, mais non, vendredi 23 décembre, ils ont confirmé qu’ils acceptaient notre demande, honnêtement j’y ais pas cru avant de recevoir les papiers une semaine plus tard xD .
Cette banque c’est la BNP, inutile de vous dire que j’ai juste hate de fermer mes comptes des autres établissements, si je les vois j’embrasse tout l’monde !!

Notre appart, plan en cours de modélisation

Chapitre 3: Plan de bataille
Bon et alors maintenant ? Ben maintenant direction signature et remise des clés pour le 10 février, pour l’annif de ptit chéri :3 on commence déjà à faire les plans, car coté travaux y’a du boulot lol y’a des murs à abattre, tout à refaire, c’est un appartement des années 60 en l’état d’origine 😀
Je vais enfin pouvoir utiliser un ptit logiciel gratuit qu’une amie m’avait proposé il y a des années
http://www.sweethome3d.com/fr
Il permet de modéliser un appartement en quelques clics, il est super précis et très bien fichu, il va beaucoup m’aider surtout coté cuisine et salle de bain.
Je pense faire appel a une Designeuse pour l’intérieur, je suis une vraie quiche et y’a une chinoise qui vient de s’installer a coté de chez mes parents, en plus y’a des chats dans la devanture, c’est un appel pour moi !!

2012 est donc sous le signe d’une nouvelle vie, j’ai d’autres chantiers en préparation, je vous en parlerai tout le long.
Si vous avez des idées, des conseils ou que sais-je, ils sont les bienvenues !

Je suis contente de rien avoir lâché, j’ai pris des jours de congés pour courir les banques, j’ai pris RDV sur RDV, j’ai même tenté les organismes de crédit, ou des cabinets de coursier (d’ailleurs j’ai pas de réponses de ceux là).  Michi pour tous les soutiens que j’ai pu avoir, notamment sur Twitter (lieu privilégié pour hurler un bon coup apres un rdv manqué); michi pour les mails avec des noms d’agence, de banque, les conseils aussi.
Désormais, si quelqu’un me dit qu’il a des soucis avec son emprunt, moi aussi j’pourrais y aller de ma petite histoire, et comme elle finit bien, j’espère que ça l’aidera aussi :3

Saint-Honoré Paris « Chocolats & Vins » – Délice du palais

J’ai toujours été entourée de produits fins, que ce soit les spiritueux ou la gastronomie, et ce n’est pas ma cave qui regorge de champagne qui vous dira le contraire, ou bien le fait que je possède moi-même une brasserie. Il se trouve simplement qu’en France et d’autant plus vrai à Paris avec ses célèbres restaurants, on apprécie volontiers le travail des artisans qu’ils soient dans les mets sucrés, salés ou tout simplement dans la boisson.

Autant vous dire que lorsqu’on a la possibilité d’assister à l’inauguration d’une boutique à laquelle a collaboré Yves Thuriès, Maître Chocolatier doublement Meilleur Ouvrier de France, c’est plus qu’une chance, c’est un honneur. Me voilà donc à la conquête d’un quartier qui fut mien voilà quelques années, le 1er arrondissement et sa célèbre rue Saint-Honoré, pour l’ouverture d’une nouvelle adresse à connaître. En entrant on découvre rapidement le concept de « Chocolats & Vins » : c’est de véhiculer par ses vins et chocolats d’exception le savoir faire à la Française, et moi ce programme me tente énormément !!

Comme le titre de mon blog l’indique, je suis parisienne, physiquement certes, mais aussi d’esprit, dans le sens où j’aime Paris, la France et ses valeurs, chose fort rare il parait, moi j’adore les touristes, parce que je suis fière de ce qu’ils peuvent découvrir en venant ici. Quelque part on vend du rêve et j’aime y contribuer, aussi quand on me dit que la boutique « Chocolats & Vins » est une entreprise artisanale et familiale au service de ce qu’on fait de mieux (oui, ne cherchez pas, le vendredi soir, quand t’es bien morte, une bonne bouteille et une boite de chocolat devant un navet chez M6 ça te refait une femme !) autant vous dire que j’ai des étoiles dans les yeux.
Et ce n’est pas la clientèle fortement asiatique qui me contredira, quand on vient à Paris, c’est clairement pour trouver ce genre de boutique, c’est typiquement la tradition familiale du luxe et de l’exceptionnel (notez que l’on peut aller dans ce type d’endroit même sans forcément être bobo ou consœur, je n’ai rien d’une truffe dorée mais cela ne m’empêche pas, moi aussi, de rêver dans la capitale ^^ ) .

Bon et sinon concrètement ça donne quoi ? Ma foi c’est une petite boutique qui s’ouvre comme un coffret précieux et ce qu’elle a à proposer est tout aussi merveilleux. Coté chocolat donc, des créations originales, des associations fleuries qui m’ont beaucoup plus (rose, violette), néanmoins je suis beaucoup plus praline que ganache. Je précise que je me suis permise de fermer les yeux et d’y aller au hasard pour découvrir les saveurs. Il est évident que si vous voulez faire un cadeau de Noel, vous devez faire attention à votre choix de chocolat 🙂
Coté vin ensuite, contrairement à son standing, « Chocolats & Vins » a fait le pari de se concentrer sur des viticulteurs peu connus afin de ne pas se focaliser sur un gout, un palais mais plus sur les valeurs globales des domaines, ainsi histoire ou le principe d’exploitation ont autant misé dans le choix que le nom.

Au final en ces débuts de fête de fin d’année, si vous devez participer à des soirées et que vous ne savez pas quoi ramener, je vous suggère de passer dans cette boutique pour choisir un chocolat et un vin qui se mariera parfaitement avec, c’est l’assurance de faire un cadeau qui plaira en tout circonstance (sauf si vous avez un frangin qui ne boit pas d’alcool comme moi auquel cas il faut doubler la ration de chocolat)
Pour ma part je craignais que la boutique soit étouffée de Naphtaline mais il s’en dégage beaucoup de luminosité et les conseils sont aussi affutés qu’avisés, bref, on peut y aller en total novice et arriver à repartir avec quelque chose qui nous correspond.

Gageons que le concept de « Chocolats & Vins » saura trouver sa place ainsi que sa clientèle ! Et voilà donc mon tout premier billet sur une saga de découverte pour les fêtes. Bon salivage à tous sur les photos ❤