Bubble Tea – Comment les faire chez soi !

Arrivés voilà quelques temps sur Paris, les Bubble Tea asiatiques font désormais fureur et le peu de boutique les proposant sont littéralement assiégés. Il faut dire que cette boisson est quand même bien mieux qu’un café, il s’agit en fait d’un thé aromatisé ayant la particularité suprême d’avoir des boules de tapioca au fond et de se boire avec une immense paille (histoire de choper les dites boules). Jusque là rien d’incroyable sauf que ces thés sont divins, assez sucrés, avec des variantes de parfums et de styles très développes, de plus le tapioca donne une impression de bonbon très agréable, bref:  le boire c’est l’adopter.

Voici le kit pour débutant

Surfant sur cette nouvelle mode, un jour je reçois un ptit tweet de la part de Bubble Fever (car je tweet souvent au sujet des Bubble Tea, limite à chaque fois que j’en bois un, faut que je le prenne en photo), je me renseigne donc et il s’agit en fait d’un site internet qui propose d’acheter de quoi faire son Bubble Tea maison chez soi, avec tout le matos nécessaire ! Petit email à la boite pour en savoir plus, petit passage sur le site en question et là grosse surprise, la présentation est géniale et les produits ont l’air de vraiment être corrects. Le prix des packs découverte étant de 23.90€ pour 10 verres cela donne donc du 2.4€ la boisson !!  (plus frais de port on tombe sur moinsde 3€) donc déjà là moi chuis déjà entrain de passer commande.

Mon piti paquet est arrivé hier et j’ai fait mon tout premier Bubble Tea ce matin (ça tombe bien, j’ai la grippe, ça remonte le moral et fait du bien à la gorge)

J’ai commandé un pack découverte et là je découvre un peu l’envers du décor de cette boisson, en effet je ne m’étais jamais demandé comment c’était fait, s’il y avait une grosse différence entre ceux avec du lait, ceux au thé vert ou autre, moralité chuis un peu perdue xD heureusement dans la commande ils te fournissent un guide (et au pire leur site explique tout). Bon j’avoue, malgré tout j’ai un peu galéré sur la lecture, heureusement une fois qu’on en a fait un, on pige mieux pour les prochaines fois comment ça se passe.

Pour moi ça sera sirop de Mangue et Litchi ❤

Moi gentille, j’vais vous expliquer, donc déjà le Bubble Tea c’est soit du thé vert soit du thé noir (ha bon ?) le vert semble être celui qu’on mixte avec les sirop de fruit, c’est le Bubble Tea très clair, limite couleur thé, et celui au thé noir est celui qu’on mixte avec des poudres aromatisées et du lait (on suggèrera pour le thé fruitée de le boire plutôt froid). Ensuite les étapes sont sensiblement les même:

_ Création d’une « base sucrée » c’est tout bête, c’est de l’eau sucrée avec 100ml d’eau pour 100g de sucre

_ Cuisson des boules de tapioca (le plus long, environ 15mn)
_ Création de la « base de thé » avec infusion du thé dans de l’eau chaude (5mn)
_ Ajout des arômes et mélange de tout ça

J’avoue que la plaquette m’a un peu perdue car je comprenais pas l’utilité de la base sucrée, en fait elle sert à diluer un peu le thé et à le sucrer, honnêtement le résultat « fait maison » est au dela de toute espérance, que ce soit le gout ou le tapioca, je retrouve quasiment le gout des « vrais pro », fini le temps à courir jusqu’à Opera pour avoir ma dose, désormais le dimanche je pourrai m’en préparer tranquillement avant de mater un épisode d’une série quelconque au chaud.

Tadaaaam c'est pret !!

Bubble Fever est donc un très bon concept, mais ça on le remarque de suite à leur site web, il est très agréable à surfer, très clair et personnalisé, coté produits, c’est un bonheur quand on ouvre le colis, ça embaume de partout xD surtout les poudres, t’as limite envie de les manger direct … (non faut pas) les articles proposés sont dignes des pro, que ce soit les verres, les fameuses pailles géantes, le site propose même des ustenciles pratiques telles que la cuillère doseur ou le shakeur. Bien sur, tout est commandable en « kit » ou séparément selon ce dont vous avez besoin. Le plus c’est qu’avec ça, on peut vraiment doser comme on le souhaite. Je suis particulièrement admirative de leur prix que je trouve très corrects, ainsi que leur variété de parfum:

Les sirops (thé vert donc, généralement froid, couleur claire):

Sirop de Citron vert
Sirop de Kiwi
Sirop de Kumquat
Sirop de Litchi
Sirop de Mangue
Sirop de Fruit de la Passion
Sirop de Peche

Les poudres (thé noir, avec du lait à boire chaud):

Poudre Banane
Poudre Coco
Poudre Durian
Poudre Fraise
Poudre Gingembre
Poudre Haricot Azuki
Poudre Taro
Poudre Vanille

Je suis très contente de cette trouvaille ^^ je recommanderais volontiers, après utilisation en tout cas les « kit » me semble bien faire leur 10 verres, voir même j’ai l’impression d’avoir bien dosé le mien, je mettrai peut être un peu moins de produit pour les prochains pour tester !
Je vous invite à connaitre cette boisson très agréable en hiver, pour ceux sur Paris, la meilleure destination Bubble Tea reste le Zenzoo coté rue Sainte Anne (Opera) qui ont une large gamme à proposer, mais y’a souvent du monde.

A vos Bubble Tea !

Les fameuses perles de Tapioca avant cuisson

(et vi, Bubble Fever propose aussi des videos et tout un atelier sur leur site pour les pas douées comme moi qui galère pour mélanger 300 ml d’eau ,_, )

Publicités

Vitaminwater – Une boisson qui vous veut du bien

Quand on va chez Sephora ou bien se faire une manucure, on découvre toujours tout un tas de magnifiques couleurs qui donnent juste très envie ! Et bien maintenant imaginez une boisson qui allierait couleurs flashy et bien être, le tout portant le nom de Vitaminwater.

Installée au Printemps de la mode niveau -1, cette marque sympathique a posé ses valises pour un lunch bar éphémère, au programme des menus équilibrés et variés (j’me suis laissée tenter par la salade poulet verde avec son ptit cake myrtille juste divin) et surtout, la fameuse boisson.
Les parfums sont aussi différents que leurs étranges propriétés, pour ma part j’ai choisi celle au fruit du dragon, c’est un fruit chinois qu’on trouve assez rarement coté Europe, ça ressemble à de la pastèque je trouve xD et donc la mienne contenait pleins de vitamines et du zinc, de quoi donner de la force o//
Au début j’ai eu un peu peur parce que bon, des bouteilles de 500ml, moi en général je finis pas, maaaais là non, c’est super frais et suuuuper léger, bien mieux qu’un jus de fruit, donc j’me tenterai bien d’en acheter pour le ptit dej xD

De très très très charmants serveurs ❤

Tout cela me fait furieusement penser aux publicité pour les gel douche Bourjois (avec la ravissante Louise Monot) sortis voilà quelques années qui promettaient plusieurs effets suivant les parfums, là on a simplement envie de tester le fameux XXX aux trois baies ❤ ou bien le Ignite au Guarana et caféine (si avec ça je dors encore au boulot …)
Bref une envie de bonbon tout d’un coup avec toutes ces couleurs acidulés et pourtant, que du sain là dedans, ça promet des vitamines a foison (vous me direz, ça s’appelle pas « vitamin » pour rien lol

Si vous avez un peu de temps à midi, je vous conseille donc une petite pause là-bas, ça vous permettra de vous détendre dans un décor très agréable, et surtout, cerise sur le gâteau, un stand de manucure justement est également sur place, représenté par la marque manucurist.
Autant vous dire que je suis ressortis de là avec des ongles top jolis d’une couleur cerise (ptit topo sur les ongles demain vu que mon blog beauté souffre encore des caprices d’ovh) et si vraiment vous avez du courages vous pouvez aussi regarder les deux athlètes qui présentent, ni vu ni connu, au milieu des tables … des engins sportifs du futur (sisi !! faut le voir pour le croire)

bon ben moi j’préfère boire ma ptite boisson en espérant qu’elle fasse le boulot toute seule lol

Donc pour info:

Menu salade/cake/boisson ou toasted wrap/fruits/boisson ou mueslisalade/boisson pour 12€ environ
8€ la pose de vernis, tous les jours de 15h à 19h.
Une pose de vernis offerte à partir de 20 € d’achats réglés avec votre Carte Printemps parmi les gammes de vernis et de soins disponibles chez Manucurist jusqu’au 18 juin 2011.
Démonstration de Technogym de 12h à 18h, et les jeudis jusqu’à 20h.

1688 Grand Rosé

Il aurait bien fallu un concours pour que je m’intéresse à une nouvelle curiosité gustative: le 1688 Grand Rosé.
Jusque là, pas de quoi pavoiser, déjà parce que chez moi les boissons avec une date s’apparente plus facilement à de la bière, ensuite parce que le rosé à beau être féminin, j’ai juste l’impression de boire plus sucré et surtout, cette boisson est sans alcool. Jusqu’à preuve du contraire, le dernier en date qui a tenté l’expérience a plutôt mis en avant le coté « sans alcool la fête est plus folle » en ciblant clairement les enfants. Mais bon voilà nous sommes en 2011 et s’il y a bien une chose que l’on diabolise après les clopes, c’est bien l’alcool (à juste titre d’ailleurs, si vous n’avez pas encore votre nuit « blackout », repassez vous le film « Very Bad trip »  – the hangover de son nom d’origine- pour remettre les points sur les i )
Donc l’idée de faire une boisson « grand cru » sans alcool est peut être une bonne piste, surtout si on en fait la com principalement auprès des nanas, car soyons honnête, hormis les soirées où volant rime avec abstinence, il existe bien 9 mois qui interdise formellement tout ingestion de boisson alcoolisée pour toute la gent féminine.

Bon et sinon dans les faits ça donne quoi ?

La bouteille est vraiment belle

La bouteille est superbe, ça pour le coup quand vous la sortez, ça fait tout de suite beaucoup plus sérieux que le pack de coca ou le jus de fruit, ensuite dans le verre l’illusion est presque parfaite, couleur légèrement teintée, bulles, si on met le tout dans une jolie flute, c’est sur, on pourrait croire à du champagne.
Coté gout en revanche, ce n’est pas une révolution, on se rapproche nettement d’un bon vieux CanadaDry mais en moins sucré et en plus léger coté bulle (qu’on se le dise, je ne suis pas une fine bouche des vins et champagne)
Résultat des courses, une boisson fraiche, très fraiche et drôlement sympa à boire (je me suis resservie) et là tout d’un coup, la liste de mes amis abonnés absents du champagne faitirruption dans ma tête, ils ont toujours été si nombreux ?

A 13.80€ la bouteille en tout cas, c’est décidé, désormais j’aurais un ptit stock afin d’en finir une bonne fois pour toute avec les clans ennemis, flute VS verre de jus de fruit.
On trinquera désormais tous à arme égal, parole de parisienne !

Merci au blog des paresseuses de m’avoir permise de goûter à ce grand cru, et sans sucre ajouté s’il vous plait !

Le but du concours était de partager une recette de cocktail, voici la mienne :3

Bon comme on met les mamans à la fête, une recette simple, à faire chez soi et surtout sans alcool.

Tout d’abord, prenez un mari (un amant peut faire l’affaire s’il est le père de l’enfant), ajoutez y trois fraises, secouez de la chantilly et dosez à l’humeur.
Prenez ensuite votre smoothie préféré (à faire acheter par le dit mari/amant avant de se lancer dans la recette), déposez une maxi paille dedans (50 bon centimètre).

Finissez la touche magique en saupoudrant un peu de chocolat noir amer, il ne vous reste plus qu’à vous allonger a coté de lui, mettre les feux de l’amour et déguster tranquillement votre boisson en utilisant vos doigts pour attraper/lécher les accompagnements (idée de mixage la chantilly et le mari/amant ou bien la fraise et le chocolat).

Note de paresseuse: en cas de réveil de la bête, ne pas oublier que les feux de l’amour c’est sacré, et que des glaçons dans le caleçon ont toujours été du plus bel effet à défaut de refroidir la boisson.

Bon et sinon, qu’on se le dise, la boisson c’est avec modération ❤