Attention Maîtres Chanteurs – Théatre version Karaoke

Attention maitre chanteurs 01

  Quand on m’a dit d’aller voir cette « pièce » parce que les spectateurs chantaient, ma première vision fut celle d’une gloubiboulga night au moment où le DJ met le générique des chevaliers du zodiaque. Autant vous dire que j’étais donc dubitative à l’idée d’aller dans un théâtre pour ça, néanmoins il a suffi qu’on m’ajoute le mot « opéra » pour que je devienne réellement curieuse du résultat obtenu. Me voilà donc dans Paris, au théâtre La Bruyère un samedi après-midi dans une petite salle bondée de personnes de tout âge prêt à donner de la voix s’il le faut.

Attention maitre chanteurs  02

Les deux auteurs

Jacques Gay et Raphaëlle Farman n’en sont pas à leur coup d’essai, on leur devait déjà « Les Aventures de la Diva et du Toréador » qui mélangeait les genres entre opéra et théâtre laissant parfois de côté les textes pour pousser la chansonnette donnant des envies de vocalise à leur auditoire. Du coup pour leur seconde création ils ont tout naturellement invité le public à prendre place dans l’histoire même nous permettant de les accompagner sur des airs aussi connus que Carmen, en passant par Johnny Hallyday ou encore la Marseillaise. Encore une fois on retrouve donc les auteurs sur scène en premier plan, cette fois-ci accompagnés de deux autres chanteurs et d’un pianiste, tous pratiquant la comédie et le rire avec une réelle dextérité.

La famille Dugosier de la Glotte à travers les âges

Pendant près d’une heure vingt nous découvrons donc l’histoire d’une famille bourgeoise, les Dugosier de la Glotte, de l’ère des Cro-Magnon à nos jours avec une dizaine de tableaux différents. Quant à nous, public, nous sommes les choristes de cette histoire et entre deux fous rires, il va bien falloir chanter un peu. Alors non bien sur vous n’êtes pas obligé, mais vu que les paroles s’affichent en grand façon karaoké, et comme toute la salle s’y met, qu’on chante bien ou mal personne nous entendra. L’idée est bien faite, on  ne s’ennuie pas un instant car les différentes scènes sont très rapides, les chants s’enchainent également rapidement avec des styles complètement différents du coup le tout est vraiment agréable à regarder.

Attention maitre chanteurs  03Rire et chante, un combo gagnant

« Attention Maîtres Chanteur » est une pièce drôle, très drôle et qui fait autant plaisir à voir qu’à participer même si l’on ne connait pas toutes les chansons, même si on ne sait pas chanter et même si votre voisin chante faux. On rigole donc beaucoup, suffisamment pour être ensuite bouche bée devant la dextérité des 4 chanteurs qui, rappelons-le, sont de vrais professionnels de l’opéra à la base (je vous rassure, ça s’entend tout de suite). C’est donc assez frais et vivant pour emmener toute la famille. Moi j’ai particulièrement aimé chanter le temps des cerises de Piaf avec toute la salle, ou encore Allumer le feu de Johnny et puis si jamais le contemporain ne vous convient pas, il reste toujours quelques indémodables Vivaldi et Mozart.

Attention Maîtres Chanteurs

Prolongations jusqu’au 8 juillet 2013
relâches exceptionnelles le 17 février et les 18 et 25 mai 2013
le lundi à 20h30, les samedis et dimanches à 15h

On oublie pas de cliquer si vous aimez le sujet ou l’article :3Rendez-vous sur Hellocoton !

Spectacle « très très haut débit » par Olivier de Benoist

L’intérêt des prolongations, c’est bien de pouvoir aller à un spectacle qu’on ne connait pas, d’un gars dont on avait jamais entendu parler et d’être agréablement surpris par le résultat. Pourtant Olivier de Benoist n’est pas un inconnu, j’ai quelques uns de ses sketchs dans mon itunes il a d’ailleurs un style assez reconnaissable qu’il use et abuse pour notre plus grand plaisir. De plus c’est un artiste qui monte puisqu’on a pu le voit dans l’émission « On n’demande qu’à en rire » sur France 2 avec Laurent Ruquier. gageons que la prolongation de son spectacle ne peut que confirmer son intérêt.

Les lumières s’éteignent, l’humoriste apparait et c’est parti pour plus d’une heure de rire jusqu’au larme sur le thème fétiche « les relations hommes femmes », je pense sincèrement qu’il fait parti des personnes qui peuvent faire rire sur tous les sujets. Alors certes il n’est pas tendre avec les femmes, mais je dois reconnaître que sa vision de notre sac à main est tout à fait réaliste 😀 Néanmoins je proteste sur un point, le miens fait dans les 20 kg et non 50 !! Non sérieusement, même le coup de l’énoooorme trousse à maquillage « pour les retouches » est vrai …
A croire qu’il nous a étudié de près l’animal, il y a des phrases bien placées, des tournures qui m’ont fait hurlé de rire aussi, heureusement les hommes en prennent aussi un peu pour leur grade, le mien a rigolé particulièrement sur le passage du mariage (salaw) « le mariage est un cercueil dont les enfants sont les clous » 😀

Mais ce qu’on remarque surtout c’est le suuuuuper haut débit de parole d’Olivier de Benoist, c’est dingue la vitesse à laquelle il va, et le pire c’est qu’on comprend tout, le tout saupoudré de petits tours de magie sans prétention « j’ai fait ça deux ans, faut que ça serve !! », un spectacle varié donc où l’on ne s’ennuie pas. D’ailleurs il le veut « interactif », le spectateur étant régulièrement sollicité pour alimenter l’ambiance et les sketchs.

J’aime beaucoup son effet « journal de bord » je reconnais pour ma part une inspiration de Olivier de Luis Rego qui avait lui aussi fait un sketch de ce genre avec le même type d’intonation monocorde et rapide. On peut retrouver sur Youtube pas mal de ses passages dans l’émission « On n’demande qu’à en rire » ou il fait un peu l’actualité, par exemple le journal de bord de DSK.

Bref un spectacle à voir, dans une salle très sympathique ou on est bien placé où qu’on soit. Si vous voulez rire et passer un bon moment, suivez l’artiste !
A noter qu’il met dedans quelques sketch qu’on a déjà vu néanmoins pour avoir vu plusieurs vidéos, il adapte selon le public à chaque fois.

L’Européen
Salle de spectacle( ~ 350 places)
5, rue Biot,
75017   Paris