Restaurant Pascade – L’art de fêter la nouvelle année

Pascade 05

Quand on me demande si je connais de bons restaurants sur Paris, j’ai souvent des idées atypiques malheureusement exotiques. En fait je connais assez peu de bon restaurant de cuisine française qui méritent recommandation. En général je trouve que la gastronomie pèche sur la quantité et le prix (mon mari est un ogre), il n’y a guère que dans le quartier de Pigalle que je trouve de bonnes tables telles que Chez Toinette (si vous ne connaissez pas c’est normal, il est cependant 15eme sur Tripadvisor). Mais depuis un an, j’ai enfin une réponse que j’estime digne de ce nom et si vous cherchiez un restaurant sur Paris pour fêter la nouvelle année en famille ou avec des copains, cherchez plus, allez chez Pascade.

Pascade 01

Pascade quezako
Dit on « chez pascade » ? « A la Pascade », « Pascaderie », d’ailleurs féminin ou masculin, pire encore, c’est quoi au juste « Pascade » ?  Dixit le charmant serveur la première fois que je suis entrée bien par hasard, c’est une crêpe venant d’Aveyron. Crêpe est difficilement le terme à donner si vous regardez les photos, c’est plus épais mais la texture est assez moelleuse, et c’est en forme de bol dans lequel on y ajoute des ingrédients cuisinés séparément. Le tout peut être sucré ou salé, mais la Pascade reste subtilement sucrée, rien de dérangeant au palais, je trouve que ça se marie bien en général mais si vous avez un soucis avec sucré/salé ça peut peut être gêner. Contrairement à une tarte où l’on rechigne à manger la pâte, surtout sur les bords parce que c’est sec ou sans saveur, je peux vous dire que les assiettes repartent bien vides à la fin du repas.

Pascade 02

Mon plat du jour, cabillaud étuvé, mozarella, creme de volaille …

Un univers bien pensé
Pourquoi je suis rentrée dans ce restaurant près d’Opéra en passant devant ? Déjà parce que coté deco, c’est la classe, une sorte de design moderne avec des matériaux traditionnels, bois, fer. Le tout se veut assez proche d’un bar à vin, aussi il y a de grands verres bien alignés partout, ça fait chic sans être bourgeois, quelque part ça me fait penser à des émissions comme Master Chef. Même les serveurs sont habillés comme s’ils sortaient de la cuisine, et le pire c’est qu’ils s’y connaissent tous aussi bien en pascade qu’en vin. Le plus amusant je pense ce sont les couverts qui arrivent dans une sorte de tube en fer, une excellente idée qui doit bien faciliter le service. Bref un univers vraiment agréable qui contribue à passer un bon moment. Il y a des tables individuelles, mais le restaurant est traversé par une longue table haute pour de nombreux convives.

Pascade 06

Le prix de la qualité
Je trouve que le restaurant a un bon rapport qualité/prix, mais comme la qualité est bonne, forcément le prix sera à la hauteur. Il faut compter 20€ pour le plat, dans le genre « plat qui cale », je suis une gourmande mais j’ai du mal à prendre un dessert là-bas, après ça peut varier pour les personnes. Les desserts sont vers 10€, même taille et quantité que le plat. Là ou le prix monte très très vite c’est le vin, il n’y a que de très bonnes bouteilles, aussi ça vous en coutera facilement la moitié de la note. Au final, ce n’est peut être pas un restaurant qui sera votre nouvelle cantine du midi mais pour un premier rendez-vous ou un déjeuner d’affaire Pascade est parfait. A noter que le service est rapide même en salle comble.

Pascade 04

Attention la carte varie souvent

Au final je suis ravie de cette adresse (des fois qu’on aurait pas remarqué), je trouve que ça change et Paris manque d’endroit raffiné pour des bourses plus modeste que les clients de l’hôtel Hyatt par exemple. De plus la cuisine est originale et saine, critère de choix pour moi, faut des plats équilibrés ! Et je suis particulièrement sensible à l’ambiance et surtout les serveurs, j’en ai un peu marre d’avoir des incultes qui tirent la gueule même dans de grandes maisons, il est temps que la capitale change sur ce point.

Si vous connaissez ce restaurant ou si vous y allez à la suite de cet article, laissez un commentaire 🙂

Pascade: 14, rue Daunou, 75002 Paris
http://pascade-alexandre-bourdas.com (réservation en ligne possible)

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^ Rendez-vous sur Hellocoton !

Alexandre Bourdas l'homme derrière la Pascade.

Alexandre Bourdas le chef derrière la Pascade.

OUR – Le kebab chic de Paris

OUR 01

J’avais promis qu’en 2013 on parlerait un peu plus de restaurant à Paris vu que 1) j’habite là-bas, 2) j’aime bien manger 3) j’aime bien manger dans de bons restaurants. On commence donc avec un …  fast food ! Après tout dépend de votre définition du Fast Food, je pense très sincèrement et OUR l’a prouvé que l’on peut faire du rapide et du gastronomique. Et là où c’est bluffant c’est que la spécialité de ce lieu ce sont les kebabs, en tout cas ça en a le nom, la forme, l’idée, mais c’est juste complètement différent.

Des kebab sains *.*

Des kebab sains *.*

Un concept innovant
Les kebab à Paris c’est facile à trouver, depuis près de dix ans ils ont colonisé la capitale avec des sandwichs pas chers qui remplissent bien l’estomac. Mais ils souffrent depuis quelques temps d’une mauvaise image liée à la qualité de la viande, ou encore de l’état de la friture. Du coup les bonnes adresses s’échangent comme des cartes Pokémon et vous verrez rarement un parisien tester une adresse à l’aveuglette. OUR est bien loin de cette idée puisqu’ils basent leur commerce sur une qualité impeccable et surtout des recettes innovantes de kebab. Pour vous donner une idée voici ce que compose Sej-OUR: Bœuf et agneaux marinés au citron et épices, carottes et pousses d’épinard et sauces secrètes de sieur Geneletti ; harissa-tandoori et sauce blanche estragon. Sympa non ? Adieu le salade/tomate/oignon et bienvenue aux petits légumes, aux croquantes crudités et viandes marinées. Histoire de pousser le vice, vous avez même en accompagnement la possibilité de prendre des frites de patate douce, un vrai régal.

Nouvelle Soirée IstamblOUR demain 8 février !!

Nouvelle Soirée IstamblOUR demain 8 février !! Kebab et vodka  a volonté

Un marketing bien ficelé
Ils sont jeunes, ils sont entrepreneurs et ils sont donc bourrés d’idées pour faire parler d’eux. La cuisine c’est bien mais ça ne suffit pas, le coté chic ça change mais non, il faut plus, il faut un marketing d’acier. OUR multiplie donc les initiatives pour faire le buzz. Ils se sont entre autre associés à un participant de Masterchef 2012 pour créer une nouvelle recette, c’est donc Sébastien Wlodyka qui est le créateur de Polon’OUR (raifort, betterave, pavot, chou, cornichons Ogórki, boulettes de viande). Mais l’innovation passe aussi par un service de livraison, des soirées avec notamment l’IstamlOUR qui a lieu certains vendredi avec pour 20€ Kebab, frite et vodka à volonté !! Une excellente idée qui permet de découvrir plusieurs recettes et de faire la fête, cerise sur le gâteau ils sont juuuuste derrière Saint Lazare, facile de choper le dernier train pour rentrer ensuite :3 On a donc plus une impression de « restaurant » que d’une cantine pour le midi, la rapidité en plus.

OUR 04Un premier pas pour OUR, un grand pas pour les kebabs
En fait OUR c’est le concept qui rend chic quelque chose qui ne l’était pas réellement à la base, tout comme l’a fait Starbuck pour les cafés. Du coup il y a toute une clientèle parisienne à conquérir et c’est tout le bien que je leur souhaite. Je ne me suis pas encore décidée à essayer leur box ou leurs salades car à chaque fois je craque sur les kebabs. En tout cas vivement qu’ils ouvrent un endroit un peu plus grand, actuellement ils ont une petite salle en étage et des tables dehors (avec de graaaaand fauteils roses). Coté prix c’est à peine plus élevé qu’un kebab habituel, il faut compter environ 5/6€ le sandwich avec des menus plat/dessert/boisson dans les 8/9€

Si jamais l’idée vous tente, ce vendredi 8 Février il y a une soirée IstamlOUR, l’occasion donc de découvrir cette toute nouvelle adresse (qui était en fait aux Halles avant mais obligé de déménager à cause des travaux)
Pour ma part j’y serais ^^ donc si vous croisez un chat noir, hésitez pas à trinquer !
(nyanya abus d’alcool dangereux nyanya)

OUR Kebab
http://www.ourkebab.com/
41 rue de Londres 75008 PARIS

Ouvert du lundi au mardi de 10h à 16h et de 10h à 22h du mercredi au vendredi

On oublie pas de cliquer si vous aimez le sujet ou l’article :3Rendez-vous sur Hellocoton !

Dernier Bar avant la Fin du Monde – Le nouveau pied a terre des Geek

On a beau crier sur le communautarisme, il n’y a rien de plus agréable que de se retrouver entre personne partageant la même passion, les mêmes délires. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai fréquenté la boutique Tonkam (paix à son âme) religieusement pendant tous les samedis de mon adolescence. Après à plus grande échelle on avait les conventions, et avant Internet c’était vraiment les seuls endroits où l’on pouvait se sentir « compris » et accepté. Aujourd’hui les sites web d’otaku/geek/gamer et consœurs pullulent, tous ces noms barbares sont devenus trending, le monoprix du coin propose le dernier Naruto et la masse populaire a enfin découvert Docteur Who.
Malgré tout, les contacts humains manquent, personnellement je ne fréquente plus de boutique bondée (je vais à Hayaku Shop en soirée <3), je ne vais plus en convention quand à ma fréquentation de forum elle s’est pas mal amenuisée avec Facebook. Du coup, l’ouverture d’un bar otaku/geek/gamer en plein Paris, ça sonne vraiment comme une terre nouvelle pleine de promesses.

Crédit photo: http://www.afjv.com/ car soucis de tof ._.

Ze lieu
Le bar est situé à Chatelet, autrement dit au cœur de la ville, facile d’accès dans une rue super grande mais très calme. Ce qui choque en arrivant la première fois c’est l’espace assez important, je m’attendais à une planque de nain, je me retrouve avec une impression de vaisseau spatial. Et que dire de la déco, on se croirait réellement dans le lieu tiré du Guide du Voyageur Intergalactique, c’est vraiment réussi et l’ambiance du coup est déjà bien plantée sans même commencer. On a une bibliothèque, de grands fauteuils, une immense terrasse et même depuis peu, un sous-sol histoire de réussir à assoir la foule de curieux qui a répondu présent pour ce mois d’inauguration. Une vraie réussite donc qui vous permettra d’apprécier ce bar même en venant seul, de toute façon je pense qu’il y a toujours moyen de s’incruster à une table de jeu, ou tout simplement parce que si vous fréquentez un peu le milieu, il y a forcément une tête que vous connaissez. Même les toilettes des hommes intègrent une forme de jeux vidéo (et là je hurle au sexisme, et nous alors ? On peut pas faire pipi dans une urne Mario Bros ?). Bref, une foule de référence donc qui trouvera forcément écho dans le passionné qui est en vous.

Un monde mal géré
On est à l’ouverture, tout le monde parle du lieu, blog, site web, reportage, une belle pub pour un lieu unique, il est donc normal d’avoir du monde. Personnellement j’ai pas eu de chance vendredi c’était bondé, soirée spéciale oblige. Je me suis donc rapatriée sur un autre bar du coin (ça n’en manque pas). Vous me direz, c’est bien la première fois que je dois rebrousser chemin, mais c’est normal, dans ce bar, tu ne peux pas boire … au bar ! Il faut forcément être assis, du coup même s’il y a des tables sans chaises (parce que pris par une autre table) on ne peut quand même pas prendre son verre et le poser dessus. Ce système comporte un gros désavantage, du coup ils sont obligés de refuser du monde alors qu’on peut très bien se tenir debout avec nos verres, ou même profiter de l’énorme bar en zinc (après coté service faut pouvoir suivre salle + bar). Et c’est là le second point qui m’a gêné, j’y suis allée en après-midi, il n’y avait pas grand monde pourtant la serveuse (charmante cela dit passant) a mis 25mn pour venir me voir (après 3 coucou désespérés de ma part). J’ai une brasserie donc le service je connais un peu, je ne comprends pas comment ils peuvent être débordés avec si peu de monde, surtout qu’on voyait les 4/5 serveurs attendre au bar que ça se passe de leur côté. C’est normal d’avoir des rangs attribués, mais si on voit quelqu’un en galère faut l’aider hein, et la pauvre serveuse clairement, ça se passait pas génial.

Crédit photo: http://www.afjv.com/ car soucis de tof ._.

Et la boisson dans tout ça
Qui dit bar dit quand même boisson et parfois nourriture. La carte est agréablement bien fournie, il y a un choix assez importants d’alcool (même de l’absinthe, même si j’ai pas vu la fontaine qui va avec ;D) et de soft. En insistant un peu j’ai pu voir la carte des cocktails qui est également copieuse avec des noms qui feront sourire tout le monde « Bankai » « SithLord ». Derrière ces noms se cachent quand même de grands classiques revisités et si l’idée me parait vraiment bien, la réalité est assez pauvre. J’ai testé deux cocktails, ils n’avaient quasiment aucun gout sinon celui de l’alcool, un mauvais dosage donc qui m’aura couté 12€ quand même. Le second était déjà plus intéressant (un 42) mais second bat qui blesse, c’est quoi ces quantités ? En fait les cocktails sont servis dans des verres a Martini (les jolis triangulaires), sauf qu’une dose de martini c’est 6cl environ, donc là on doit tourner dans les 18/20cl, ça fait vraiment peu pour le prix. Heureusement le bar semble se rattraper sur la nourriture, il n’y pas énormément de choix mais les prix me semblent correctes et pour avoir aperçu quelques plats et tapas, c’était pas mal du tout. Clairement la prochaine fois je prendrais une bière (6€ la pinte). Et qu’on vienne pas me dire que ce sont les prix d’un bar a cocktail ou d’un bar a Chatelet hein, pour commencer un cocktail c’est 7/10€ max et encore, juste à côté j’ai eu ma caipi à 6€ (pour le double de quantité)

Crédit photo: http://www.afjv.com/ car soucis de tof ._.

Animation et rencontre

L’avantage du lieu c’est qu’il y a foule de chose à faire, pour commencer vous pouvez profiter du WIFI, il y a également des jeux de société/cartes/autres disponibles pour les clients en libre-service, ne soyez donc pas étonné de voir des gens jouer au milieu de leur verres. Enfin il y a de nombreuses rencontres avec des dessinateurs, des gens connus issus du monde de l’animation ou des nouvelles technologies. Le bar est pour le moment vivant est c’est une plus-value qui fera vite oublier les côtés négatifs soulignés plus haut. Coté service d’ailleurs j’ai trouvé les personnes plutôt sympathiques, en adéquation avec le lieu, même si particulièrement « sous l’eau », cependant après avoir commandé, j’ai eu mes boissons quasi immédiatement, c’est surement ça le problème, va falloir apprendre les commandes groupées sinon bonjour les allés/retours. Là pour l’été il semblerait que des musiciens viennent jouer (bien sur des airs connus de film et de DA) j’en salive d’avance même si le monde me rebute un peu, mais bon va falloir s’organiser pour arriver tôt, avoir des places et tout. Je suis particulièrement enthousiaste sur les futures programmations de rencontre.

Conclusion plutôt positive
Clairement l’histoire des prix me chiffonne, j’ai testé pour voir, pour le fun des noms, mais clairement je reprendrais pas. Une bonne bière fera l’affaire avec surement de la nourriture qui semble bien mieux adaptée au lieu. Le monde c’est normal, c’est un effet de mode, suffit de venir à des horaires un peu décalés et ça se passe très bien. D’une façon générale j’adore l’ambiance, mon voisin la dernière fois montrait a son ami sa dernière acquisition: un sabre laser, franchement ou dans paris tu trouves un voisin de table comme ça ? Enfin un lieu toujours bondé sur foursquare, un lieu où tu peux interpeler des gens en disant « hey j’aime ton t-shirt, ton téléphone, tes nekomimi ». Un lieu à la rencontre entre otaku, gamer, scifi, nerd, geek, passionné tout simplement, toute une génération donc, une génération très agréable qui a désormais son pied à terre, son no-serious home.
Je dis donc bienvenue au dernier bar avant la fin du monde, les problèmes du départ seront probablement réglés, il faut savoir être exigeant mais patient et j’ai jusqu’en décembre 2012 pour voir venir 🙂

Merci de cliquer si vous avez aimé cet article, cela m’encourage _o/Rendez-vous sur Hellocoton !

http://www.dernierbar.com/
19, avenue Victoria 75001 Paris
métro Châtelet (sortie Théâtre du Châtelet)
Ouvert du Mardi au dimanche de 10h à minuit