Libraire Jusqu’à l’os T.1 (Soleil)

L’anime avait fait sensation en 2019, « Libraire jusqu’à l’os » de HONDA arrive chez Soleil pour une série complète en 4 tomes. Publié sur la plateforme Pixiv, ce manga narre le quotidien de son autrice,  Honda-san, libraire dans une librairie de manga à Tokyo. Au final sa descriptions des différents clients mais également de ses collègues ou des difficultés de son métier sera la clef de son succès, des descriptions qui font mouches aussi chez nous puisque sa clientèle est régulièrement étrangère. Quel vision Honda-san a-t-elle des français qui achètent des mangas, réponses dans ce premier tome !

Une librairie pas comme les autres

Il est important de noter que Honda-san travaille non pas dans une librairie classique, mais dans une librairie spécialisée dans les mangas. On y trouve donc tout ce qui se rapporte à ces œuvres, des mangas aux Light Novel en passant par les artbooks et elle est responsable de ces derniers. Du coup le manga est bourré d’anecdotes sur des séries connues dont le nom est à peine dissimulé mais aussi sur des éditeurs, Honda-san existe vraiment, la librairie aussi et de ce fait toutes les anecdotes sonnent comme des histoires croustillantes sur un monde que l’on ne soupçonne pas. La librairie est sur plusieurs étages et de nombreux employés y travaillent, on suppose qu’elle se situe à Tokyo du fait du nombre d’étranger qui la fréquente.

Libraire, un métier pur

De nombreux aspects du métier sont abordés dans le manga, tout d’abord le fonctionnement japonais des parutions de magazine et de manga. Ce n’est pas un système complexe mais c’est le nombre de sortie et le flot incessant qui reste très impressionnant et très difficile à gérer, d’autant que les livres pèsent leur poids, les soucis de dos sont donc monnaie courante. On découvre également la relation avec les commerciaux, ce sont eux qui viennent faire la promotion des prochaines sorties mais aussi qui essaient de pousser le libraire à mettre en avant certains titres. Enfin reste tout le système de réassort, d’interaction avec les clients etc … Avec beaucoup d’humour Honda-san parvient à nous apprendre beaucoup de chose sur le métier de libraire sans réellement se plaindre ou voir les choses tout en rose ou en noir, c’est une vision très réaliste et appréciable de fait.

Des étrangers fan de BL

Ce qui fait que le titre est très drôle à lire d’un point de vu européen c’est que Honda-san consacre beaucoup de pages à décrire ses clients étrangers, notamment des situation super incongrue entre un père qui cherche du porno pour sa fille, les fan de Boy’s Love, ceux qui n’ont pas d’idée etc … il est tout à fait amusant de lire la vision qu’une japonaise peut avoir de toute cela et c’est sans doute ce qui rend ce manga aussi sympa. On se retrouve beaucoup d’un l’un ou l’autre client et on sera nombreux à y penser en allant dans une librairie au Japon. Pour autant Honda-san est toujours aussi bienveillante, elle n’émet ni critique ni jugement et reste drôle et surprenante dans ses réflexions.

Wrap Up

« Libraire jusqu’à l’os » n’est pas un manga que l’on peut rapidement lire, il est dense, rempli de références et de texte mais pour autant le niveau de détails des anecdotes est très appréciable, on se plait à chercher les informations ou les titres dont elle parle. Ce qui est le plus impressionnant c’est que Honda-san se représente comme un squelette, ce qui n’est pas facile à dessiner non plus, pourtant elle parvient à rendre la lecture aisée et donne de nombreuses émotions à son alter égo.  Il y a un vrai sentiment de chaos dans sa mise en page, un chaos qui traduit bien sa façon d’être, toujours dans l’urgence, dans la panique. En tout cas elle a mis un point d’honneur a bien retranscrire les différentes personnages (qui existent donc réellement) que ce soit graphiquement ou dans leur façon de parler même s’il y a un coté un peu caricatural pour amener plus de comédie.

L’autrice dit dans sa préface qu’elle ne voulait pas du chiffre 1 sur la couverture car elle n’avait pas d’autres idées à raconter, au final elle en fera 4, j’espère que la suite sera d’un aussi bon niveau que ce premier tome et que tout ce qui était interessant à dire n’a pas été cristallisé dedans. Les titres d’humour sont assez rares mais celui-ci est définitivement une réussite et Honda-san est un personnage qui vaut seul le détour.

Titre: Libraire jusqu’a l’os T.1
(Gaikotsu Shotenin Honda-san)
Autrice: HONDA
Editeur: Soleil
4 tomes, serie terminee
7,99 euros

Traduction: Kevin Stocker
Lettrage: Studio Charon

Sortie: 02 janvier 2020
Prochain tome: 01 avril 2020

Un commentaire sur “Libraire Jusqu’à l’os T.1 (Soleil)

  1. Pingback: Replay Stream News, Chroniques Manga & Anime Lundi 06 Janvier 2020 | Cat'n Geek in Relative Land

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.