Review Manga – Un Monde Transformé T.1 (Ototo)

Seconde nouveauté du mois pour Ototo qui signe ici son deuxième titre fantastique du mois (voir chronique de Mythical Beast Investigator) avec une dimension liés aux dieux très aboutis. Plutôt habituée aux manga BL ou Shônen Ai, Kanako MEIJI surprend son monde quand elle décide de sortir « Un Monde Transformé » (Ippen Sekai / ) bien loin des romances dont étaient emplies ses histoires. Une reconversion qui ne durera que trois tomes mais qui laissera entrapercevoir la richesse de créativité qu’elle recèle. Assez unique en son genre, ce titre est une ode aux contes et légendes, à toutes ces créatures dont on peine à faire la différence entre Yokai (esprit) et Kami (Dieu) le tout dans un cadre plein de mystères que l’autrice saura dévoiler …ou pas.

Le temple

Toute l’histoire tourne autour du temple de Gardelan, une bâtisse immense construite au milieu d’une épaisse forêt. Nombre de personne y viennent en pèlerinage pour saluer la grande prêtresse qui y vit, incarnation de la Déesse Dela. Cette dernière est une jeune fille appelée Puryo, comme le veut la légende lors de la disparition de l’ancienne prêtresse, des enfants guidés par une mystérieuse force se sont mis en route vers le temple et le premier d’entre eux à arriver fut notre héroine. Elle est entourée de différents personnages tous aussi mystérieux les uns que les autres, il y a ce groupe qui semble être ses protecteurs et qui jouent sans cesse aux cartes, elle a aussi une sorte de suivante aux intérêts particuliers et elle va même recruter comme assistante une étrange enfant qui était décédée et qui est revenue à la vie grâce à un parasite. Bref les personnages qui fréquentent le temple semblent tous être issus d’énergies qui dépassent les simples humains et Puryo ne fait pas exception.

Contes et légendes

Que ce soit en voyage autour du temple ou bien pour présenter des coutumes locales, le manga regorge d’histoires et de légendes, la plupart du temps plutôt du domaine de la croyance et des déités. Ainsi il y a une ambiance tout à fait religieuse envers des Dieux qui nous sont inconnus, cela confère une saveur particulière au titre et l’on a beaucoup de plaisir à se plonger dans ces contes locaux. Si au départ on prend cela comme étant aussi invisible que les Dieux de nos propres religions, le manga indique très rapidement que ceux dont ils font référence sont des créatures tout à fait vivantes aussi il serait mal avisé de ne pas suivre les coutumes les concernant. C’est vraiment cet aspect qui confère à « Un Monde Transformé » son ambiance unique, un monde ou les dieux et les esprits existent et qui assurent protection aux peuples qui les vénèrent.

Un monde dangereux

Dès le début du titre on fait remarquer que la forêt est dangereuse, en effet notre première rencontre est avec une créature qui pond ses œufs dans le corps des malheureux qui se seraient trop approchés. Le temple lui même regorge de zones étranges pouvant se montrer tout à fait mortelles si on en respecte pas les règles. Pourtant le titre n’est ni violent, ni noir, la mort est présentée comme une disparition et le tout est trop confiné dans le divin pour être tragique. Les Hommes vivent parmi les créatures, apprennent leurs règles et vivent en harmonie, il y a bien quelques esprits qui voudront jouer au plus fort mais le rôle de Puryo semble aussi de savoir se défendre. Ce coté dangereux rappelle finalement la limite entre les Hommes et les autres créatures de ce monde, une limite qu’il ne faudrait pas franchir sans en payer le prix et les exemples ne manquent pas.

Wrap Up

« Un Monde Transformé » est une sorte de tranche de vie dans un monde étrange et fantastique, plusieurs aspects sont abordés et tous laissent un étrange sentiment après lecture. Que ce soit les statues qui prennent vie ou les nombreux mystères encore non résolus, tout les détails contribuent à maintenir une ambiance digne d’une histoire contée autour d’un feu de bois. Le style graphique de l’autrice y est également pour beaucoup avec sa façon de dessiner comme s’il s’agissait d’un crayonné brut que ce soit les décors ou les personnes. Le tout dans un monde qui a ses propres codes vestimentaires et architecturauxcontribuant à nous perdre à un peu plus dans cet univers.

Au final « Un monde transformé » est une excellente surprise qui s’adresse à toute personne amatrice de légendes d’un autre monde. Un titre qui ne fera malheureusement que trois tomes et dont la fin du premier laisse transparaitre une forme de scénario en fil rouge pour la suite.

Un Monde Transformé T.1
Série en 3 tomes terminée
Tome 2 en français à sortir le 24 janvier 2020

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.