Les Familles Extraordinaires

J’étais à la librairie le Renard Doré vendredi dernier pour une conférence sur le thème « les familles extraordinaires » animée par Kaorin chan et avec pour participant Guillaume Kapp (Akata), Nicolas (Chatto Chatto) et le gérant de la librairie. Chacun avait fait une sélection de titres qui met en avant ce thème.
Je me suis dit que je me plierais volontiers à l’exercice aussi je vous propose ma sélection de 4 titres autour du thème de la famille. Voici d’ailleurs ceux présentés lors de la soiré:

  • Fruits Basket (Delcourt/Tonkam)
  • Les enfants Loup (Kazé)
  • Les nuits d’Aksehir (Akata)
  • Le Mari de mon frère (Akata)
  • Underwater (Ki-oon)
  • Entre Deux (Akata)
  • Père et Fils (Ki-oon)
  • Frankenstein Family (Chatto Chatto)
  • Tant que nous serons ensemble (Akata)
  • Quand la neige m’appelle (Chatto Chatto)

Tensai Family ComplexTensai Family Complex de Tomoko NINOMIYA (Asuka 6 tomes série terminée – plus commercialisé)

Je suis sadique de commencer avec un titre qui n’est plus commercialisé mais qui m’avait beaucoup marqué à l’époque de sa sortie. D’ailleurs si l’autrice vous parle c’est normal, on lui doit également Nodame Cantabile, autre chef d’œuvre à avoir absolument.
On y suit Katsuyuki, lycéen froid, hautain et surdoué qui vit avec sa mère. Cette dernière se remarie avec un homme à l’esprit libre, jovial et loufoque qui a également un fils dans le même état d’esprit. L’impossible cohabitation va amener une série de situations drôles comme bizarres et surtout vont aboutir à la création d’une famille où chacun va évoluer, va être tiré vers le haut face à des personnes qui sont en contradiction totale avec leur propre mode de vie.

 

Love so LifeLove so Life de Kaede KÔCHI (Delcourt/Tonkam, 17 tomes série terminée – disponible)

Difficile de faire plus famille que ce titre, on y suit Shiharu qui vie dans un orphelinat à la suite du décès de ses parents quand elle était jeune. Habituée à vivre avec des enfants elle va accepter un travail de baby sitter pour deux enfants de deux ans (des faux jumeaux) qui sont gardés par leur oncle. En effet leur mère est décédée et leur père s’est enfuit suite au choc. La série va donc remettre en question la place des différentes personnes vis à vis des enfants, comment ne pas s’estimer « parent » alors que l’on élève des enfants pendants plusieurs années. Quelle place donner à un père absent ou encore à des grands-parents désireux de s’occuper d’eux.  Il y a beaucoup de réflexion sur l’attachement des personnes dans le cadre d’une famille alors qu’aucun lien de sang ne les unie.

La maison du soleilLa maison du soleil de TAAMO (Pika, 13 tomes, série terminée – disponible)

Le petit dernier de la bande sur la réflexion de la famille, dans ce manga Mao, une lycéenne, n’a jamais connu la chaleur d’une famille. Vivant seule avec son père elle s’est toujours efforcée de s’effacer trouvant du réconfort que chez ses voisins qui sont une famille très unie et chaleureuse. Le malheur va frapper deux fois, d’abord quand les parents de cette famille vont décéder, éparpillant leurs enfants chez des oncles et tantes et ensuite quand le père de Mao va se remarier et avoir un second enfant. Alors qu’elle est terrassée par la solitude et un certain mal être, le frère ainé de la famille, désormais jeune adulte, lui propose de venir vivre dans son ancienne maison et de l’aider à renouer avec son père. Lui même est en quête de ses frères et sœurs qu’il n’a quasi plus revu et dont le rêve serait de tous revivre sous le même toit. La maison du soleil narre parfaitement les difficultés de communication, les non dits qui empoisonnent les relations des années durant ainsi que la perte de repères.

All my darling DaughtersAll my darling Daughters de Fumi YOSHINAGA (Casterman, Oneshot – disponible)

Bon déjà si vous pouviez lire tous les titres de Fumi Yoshinaga votre vie serait meilleure ! Cela mise à part ce titre parle des relations mère/fille de différente manière et sur plusieurs générations au sein de la même famille. Plusieurs aspects sont abordés notamment sur l’imperfection des mères qui ne sont que des êtres humains et qui peuvent donc avoir leur force comme leur faiblesse.

 

Je voudrais finir cette petite sélection sur une demande toute personnelle qui a eu lieu pendant la conférence, « y a t il des titres sur des parents toxiques ? » alors si je n’ai pas en tête de titre dont le sujet est précisément des parents toxiques, il y a cependant de nombreux exemples dans de nombreux titres.
Skip Beat: la mère de l’héroïne, sujet principale du titre
Masked Noise: les deux héros de l’histoire ont des mères toxiques qui expliquent leur situation (santé et financier)
Mon père alcoolique et moi: comment gérer un parent ingérable
Twinkle Stars: sans doute celui ou le sujet principal est peut être les parents toxiques
Promised to Neverland: « maman » est très très imparfaite non ? 😉
Silver Spoon: Acculé par son père, le héros fait un gros burn out qui l’amène à revoir ses choix

 

 

 

 

par Marcy Posté dans Manga

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.