Capital Terre – Le marché du sable détruit notre planete

Je me souviens du battage médiatique autour de Home, un film/documentaire de Yann Arthus Bertrand pour nous montrer a quel point nous étions dans l’erreur et combien notre façon de consommer détruisait notre planète. Aussi je vais contribuer aujourd’hui, avec mes maigres capacités, à faire connaître l’émission Capital Terre qui, avec des moyens peut être moins importants, à le même objectif, celui d’informer, de sensibiliser les gens à des problématiques écologiques. Ma rencontre avec Eva Joly il y a quelques mois ne m’a pas transformé en écologiste chevronnée car je continue de penser que l’écologie est au cœur de tout un chacun, que nous désirons tous que l’air soit plus pur, que ce que nous consommons n’affecte pas notre environnement. L’émission de ce soir est sur le logement, je pense que tous mes lecteurs ont un toit sur la tête, alors vraiment, ce soir, à 20h50, passez sur M6 et comprenez que même en France, nos plages sont menacées par notre frénésie de construction.

Singapour ou la folie des grandeurs

L’émission sera divisée en trois parties, la première est d’expliquer que nos maisons sont mal isolées, les chiffres sont consternants, on râle sur le prix du fuel pour se chauffer, mais si vous ne vérifiez pas où part la chaleur, vous payez littéralement pour du vent. Avec notre nouvel appartement notre premier réflexe a été de revoir toute l’isolation, sonore comme thermale et de constater que si l’immeuble des années 60 avait du bon potentiel sur ce point (comme quoi vieux et mal isolé ne sont pas obligatoires) nos fenêtres étaient par contre d’un risibles sans nom. La seconde partie est consacrée à l’odieux trafic de sable, en effet pour faire du béton, l’élément principal des constructions, nous avons besoin de sable, ce dernier est, en France, dragué près des cotes. Les milliers de tonnes prélevés contribuent à la destruction de la faune, de la flore ainsi qu’à la disparition de certaines plages dont le niveau de sable descend drastiquement. Et si en France des législations nous permette encore de réduire ces conséquences, en Asie ce sont des populations vivants de la pèche que l’on est entrain de décimées. Enfin, la dernière partie est plus écologique puisqu’elle présente les solutions qui s’offrent à nous pour palier au sable, qu’il existe une construction alternative, pas toujours connue même des professionnels du bâtiment.

Ce ne sont pas des thèmes faciles à voir, mais il faut réellement sensibiliser les gens qu’on ne puisse pas dire plus tard qu’on ne savait pas. Accessoirement les images montrées dans l’émission sont de toute beauté, on part de France pour aller à Singapour, principale responsable du trafic de sable. En tout cas je remercie M6, l’équipe de Capital Terre d’avoir bien voulu nous montrer les coulisses de l’émission pour pouvoir la présenter et faire tourner le message. Nous étions des milliers devant Home, je sais qu’au fond de beaucoup de gens, on s’inquiète pour notre planète, pour moi un score de politique pour les verts ne signifient pas que les français se fichent de l’écologie. Encore une fois, je ne me considère pas comme écologique, mais si à ma façon je peux être un peu plus responsable, je le fais.

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 commentaires sur “Capital Terre – Le marché du sable détruit notre planete

  1. J’ai failli regarder cette émission hier, parce que le thème me plaisait et comme toi je suis sensible à l’écologie. Et dans l’avenir pour nous qui savons, il faudra y penser si un jour on construit nos maisons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s