nous 3 ou rien 01

Nous 3 ou rien – Film de l’année 2015 ( concours )

Avec un titre pareil j’ai, au pire attiré votre attention, au mieux donné envie d’aller le voir. Je ne suis pas critique cinéma, je suis trop bon public pour ça, pour moi un film ça doit avoir de belles images et donner des émotions et cette année il n’y a rien eu de plus vrai que celui-là. Je suis sincère, c’est une grosse claque sur un tas de sujets, sur l’Iran, l’Islam, les femmes, la famille, l’immigration, la politique, les droits de l’homme, la France aussi, nos cités, le vivre-ensemble … tout, il y a tout et c’est magnifiquement présenté. En plus c’est une histoire vraie, genre 100% vraie, pas juste un scénario pour vous faire larmoyer, c’est l’histoire d’un homme, de son amour pour son pays et sa famille. Et si avec tout ça je vous ai pas convaincu, gageons que les places a gagner a la fin du post réussiront à vous envoyer au cinéma !
WARNING: ce film est drôle, beau, triste, émouvant mais drôle (important de le souligner) de toute façon la bande annonce que j’ai mise à la fin est assez honnête.

nous 3 ou rien 02Nous tous ou rien
Nous sommes en Iran dans les années 40, le pays est alors dirigé par le Shah, un monarque relativement totalitaire. Nous découvrons le héros de l’histoire, Hibat, qui vit dans un petit village avec ses 11 frères et sœurs. En grandissant et en faisant ses études d’avocat il se prend de passion pour son pays, sa politique et commence des actions critiquant le gouvernement. Il sera enfermé et torturé pendant 7 ans avant que le peuple ne se mettent aussi à gronder et à provoquer un renversement, permettant ainsi sa libération. Une fois dehors il fait la connaissance de Fereshteh qui deviendra sa femme et lui donnera un fils. Mais a la place du Shah c’est un état islamique qui se met en place avec des travers bien pires, Hibat voit tous ses compagnons d’arme politique mourir et est contraint à l’ultime décision, quitter l’Iran pour la France dans un long périple pour passer la frontière et marcher à travers les montagnes. Une fois en France il y a tout à faire, se reconstruire une vie, mais c’est loin d’être facile quand on arrive dans une cité de Stains, banlieue du 93.

C’est l’histoire d’un paysnous 3 ou rien 06
Le résumé plus haut raconte l’intégralité de l’histoire mais en terme de proportion, le passage sur l’Iran c’est 85% du film. On y découvre un pays magnifique, des paysages, une culture, on se prend vraiment d’empathie pour ce peuple qui a cherché la liberté mais qui n’a obtenu en retour que plus de dictature. Les scènes qui mettent en avant ce pays n’ajoutent qu’encore plus de douleur quand le héros doit se résoudre à le quitter pour ne jamais le revoir. Lui qui se sera battu jusqu’au bout pour une démocratie, quitte à se faire torturer pour ce qui lui semblait juste. Mais du coup on en apprend beaucoup car le film s’appuie sur des faits historiques (j’ai précisé que c’était une histoire vraie ?) on a donc l’impression de vivre cette révolution et on comprend mieux les enjeux politiques d’aujourd’hui.

nous 3 ou rien 05C’est l’histoire de familles
Leïla Bekhti est sublime dans le rôle de Fereshteh, elle a un caractère du tonnerre et dans ce film c’est juste magique. Toutes les femmes sont présentées comme fortes, chefs de tête et pas idiotes avec ça. Même en France il y aura toujours un regard très respectueux des femmes du monde, quelque soit leur condition ou religion. Dans le genre famille on commence par la relation privilégiée du héros avec ses frères et sœurs. D’ailleurs il sera emprisonné avec deux d’entre eux parce qu’il les aura embarqué dans la politique et jusqu’à la fin ils seront soudés. Mais la plus vibrante famille c’est bien sur celle de Hibat avec sa femme et son fils, c’est eux trois ou rien et c’est bien ensemble qu’ils vont vivre cette aventure. On tremblera pour eux du début à la fin et on comprendra gentiment à la fin tout ce qui lie ce film à son réalisateur Kheiron.

nous 3 ou rien 03C’est l’histoire de l’immigration
Pour moi ce film m’a surtout touché sur l’immigration parce qu’il a douloureusement bien mis en relief ce que cela implique de quitter le pays que l’on aime. Le danger du voyage et la difficulté de tout reconstruire à partir de zéro. Avec tout ce que j’ai pu lire sur les réfugiés de Syrie, je crois que les gens ne se rendent pas bien compte de tout cela. Les héros ont l’occasion de mourir 1000 fois en faisant ce voyage, mais ils avaient aussi la certitude de mourir s’ils étaient restés. C’est tout risquer pour survivre et à la fois abandonner tout ce qui représentait leur vie. Et une fois en France tout n’est pas gagné, le moindre sou est envoyé au pays, il faut travailler dur sans oublier ses attaches et continuer la lutte, mais loin. Je regrette que l’expression « la France, pays des Droits de l’Homme » m’ait laissé échapper un rictus de dépit.

L’effet intouchable
Je ne rends pas justice au film mais comment raconter des émotions ? Un bon film c’est une alchimie, et celle-ci est réussie, j’ai exactement le même sentiment qu’après avoir vu Intouchable et je lui souhaite le même succès. Au delà de tous les thèmes abordés, le film est drôle et commence comme tel, parce que c’est Kheiron l’humoriste aux commandes, mais aussi parce que sinon ça serait indigeste. Parce que le rire fait passer la peur de tous les instants, parce qu’au delà de cette peur Hibat et Fereshteh ont su vivre et être heureux. Je vous souhaite de voir ce film, et d’être transporté comme moi (et puis sinon … tant pis ? :D) et pour cela je vous offre 3 x 2 places, trois gagnants donc qui découvriront ce petit bijou.

Pour participer au tirage au sort:

Pour avoir des chances supplémentaires:

ne pas oublier d’indiquer vos partages en commentaire ^^
Fin du concours le Dimanche 8 Novembre à midi, le gagnant sera indiqué en édition de ce post le même jour dans l’après-midi. Il faudra alors me donner très rapidement vos coordonnées postales pour l’envoie des billets
Bonne chance !

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^Rendez-vous sur Hellocoton !

Dernier chasseur de sorcieres 01

Le dernier chasseur de sorcières – Avada Kedavra

Il y a des films dont tu sais d’avance que tu n’en attends rien d’autre qu’un bon moment à passer, et c’est généralement le cas des films de Vin Diesel. D’avance on aime ou on aime pas l’acteur car il faut bien reconnaitre qu’il ne sait jouer qu’un seul type de personnage mais bon personnellement cela me convient très bien. Dans Le dernier chasseur de sorcières pas de surprises, on retrouve son jeu de prédilection, le grand musclé avec un ptit passif qui se croit meilleur que tout le monde et qui le prouve. Là où le film peut être intéressant c’est par le monde proposé et les acteurs secondaires, entre Elijah Wood et Rose Leslie (Game of Thrones) mon coeur balance. Bref sans être le film de l’année il n’en demeure pas moins un bon divertissement.

Dernier chasseur de sorcieres 04L’arme humaine
On plante le décor il y a suffisamment longtemps pour que cela ne figure dans aucun livre d’histoire, Kaulder fait parti d’une expédition qui doit tuer la reine des sorcières, créature malfaisante responsable d’une épidémie de peste. Alors que ses compagnons tombent les uns après les autres sous les divers pièges, lui seul parvient à l’atteindre et à la combattre. Alors qu’il s’apprête à lui donner le coup fatal, celle-ci le rend immortel pour le punir de son geste.
Retour de nos jours, Kaulder est toujours présent aux ordres de la confrérie de la hache et de la croix (affiliée à l’Église) et comme un pacte de paix a été conclu avec les sorcières, son rôle se cantonne à chasser que celles qui tentent de nuire aux humains. A ses cotés se tient  son 36eme Dolan (par le sublime Michael Caine), un membre de la confrérie qui l’accompagne toute sa vie et ce dernier commence à se faire bien vieux.
Un soir il est retrouvé mort dans son appartement, commence alors une enquête qui va amener Kaulder à chercher dans ses souvenirs et à faire la rencontre avec Belial, une sorcière très puissante.

Dernier chasseur de sorcieres 02Ma sorcière bien aimée
Ce qui fait la force de ce film c’est bien l’univers de sorcière autour duquel il a été créé. Par sorcière on entend un homme ou une femme doté de la capacité à intérargir avec les éléments. La plupart du temps leur apparence est humaine, mais dans le cas de la reine c’est plutôt un hybride femme et vegetaux. Dans le film elles sont pour la plupart innofensives dans le sens où elles ne sont pas mauvaises, et celle qui va le mieux représenter ça c’est le personnage de Chloe, une tenancière de bar « magique » qui va malgré elle aider Kaulder à retrouver des souvenirs. J’ai beaucoup aimé la scène du bar, je trouve qu’ils ont bien rendu l’aspect magique voir un peu féérique. Là vous pouvez sortir les violons sur le coté « mais ouin on est pas toute méchante arrête de nous taper dessus » genre en fait ce sont des gentilles qui se font persecuter.

Dernier chasseur de sorcieres 03Nature versus Wild
En fait c’est là le soucis de ce film, il y a une logique qui m’échappe un peu. La reine des sorcières c’est clairement mère nature légèrement énervée que des humains abiment sa planete, du coup elle lance la peste pour leur apprendre un peu la vie. Kaulder qui y a perdu sa femme et sa fille c’est le gros barbare qui debarque avec sa grosse épée en flamme et brule ce qui s’apparente à un arbre vieux de mille ans avec la sorciere. Déjà d’entrée de jeu tu te dis qu’on va peut etre partir sur un trip boheme à la Ghibli ou la conclusion serait « respecte la nature » mais non … Pourtant pendant tout le film on te montre que les sorcières sont liées à la nature et que, certes, elles peuvent etre des bitch, mais globalement elles aident les autres, font pousser les plantes … Y’a même un plan pour te dire « regarde ce qu’il se passerait pour la planete si l’homme n’était pas là » et même que j’ai trouvé ça cool. Mais Vin Diesel oblige à la fin il sort sa grosse épée et il massacre tout le monde avant de partir en cabriolet. WTF ??

Dernier chasseur de sorcieresJugement dernier
L’histoire repose sur une confrérie, celle-ci existe déjà lors du début du film, on te fait comprendre qu’elle lutte contre les sorcières et donc comme de par hasard, c’est l’Eglise en fait (eglise, sorciere bucher, toussa toussa). Autant vous dire que tout au long du film on commence serieusement à se mettre du coté des lanceuses de crapaud, surtout quand le héros avoue qu’ils ont fait des conneries et qu’ils ont brulé vives des personnes qui étaient innocentes. Après difficile d’en dire plus sans spoiler mais globalement cet « ordre » qui se voulait plus fort que tout le monde pour controler ce qu’ils qualifient de « nuisible » pour la société se montrera en réalité plus fourbe que n’importe quelle sorcière coincée dans leur cachot. Du coup t’as vraiment l’impression que le scenariste est passé à coté de quelque chose dans les messages à vehiculer, ça fait limite Stormship Trooper, grosse grosse ironie « coucou on est des enfoirés ».

Bon moment a passer
Franchement je l’ai quand même trouvé sympa, l’ambiance est bonne, très proche de Constantine (que j’avais beaucoup aimé) avec des créatures mi humaines mi fantastique. Le coté magie/fantaisie est très présente et bien amenée, non vraiment de ce coté là c’est une super réussite, même la reine des sorcières est très cool. Coté Vin Diesel il est pareil à lui même et je l’aime bien, donc forcément ça passe très bien dans le décor et j’ai trouvé qu’il formait un chouette duo avec Rose Leslie. Donc voilà, hormis la morale douteuse de ce film, tout y est pour passer un bon moment, ça vaut le coup de le voir au cinéma. Mention super bonus spécial au générique de fin.

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Parent 06 alaune

Formation rapide pour gamins qui attendent un gamin

C’est mon expression favorite quand on me parle de MiniZhang, « on est des gamins qui avons fait un gamin » parce qu’on a beau avoir plus de trente ans, j’ai pas l’impression qu’on ait trop changé depuis le lycée. Je lis toujours des BDs, des mangas, Ptitchéri joue toujours autant à la console. Nos sorties préférées se font à Disney (ok non ça c’est moi),  pire depuis qu’on a un salaire nos dépenses en geekerie a juste explosé. Alors un enfant ? On se disait « oui oui un jour, quand on sera adulte » mais bon visiblement l’horloge biologique va plus vite que la mentalité.
En plus tous les deux nous sommes les derniers de nos familles respectives, on a pas connu un petit frère ou sœur qui aurait servi de cobaye, voici donc un petit top sur notre « apprentissage » à être parent.

Parent 01    Les Maternelles

Cette émission devrait être obligatoire pour tout parent, je crois que 90% des mes interrogations sont passées dedans. C’est le matin de 9h à 10h (grand drame depuis la reprise du boulot j’ai pas encore pu regarder une seule fois), c’est sur France5 et c’est FRAIS ! Enfin pour le coup je parle de l’ancienne équipe car elle vient de changer mais le format reste le même. Il y a un invité par jour, un débat et un peu de tout. Si les invités me laissent généralement de marbre, le débat lui est super intéressant, t’apprends MASSE DE TRUC. Franchement c’est devenu ma bible, en plus après on a une sélection de livre pour aller plus loin si nécessaire. Le tout dans une bonne ambiance avec des petites chroniques DIY, reportage etc … Si vous êtes en congé maternité, ne loupez pas ce programme, il pourrait sauver la vie de votre gosse😀

Parent 02Livre de bord de la future maman de Marie-claude Delahaye

Quand j’ai su que j’étais enceinte j’ai couru chez un libraire pour choper un bouquin, je savais pas comment ça fonctionnait, fallait qu’on m’explique. J’ai pris le moins sexy en terme de contenu ou présentation mais au moins il ne m’a pas déçu (j’ai aussi pris « la grossesse expliqué aux papas » avec peu de texte et grosses images dessinées mais il a pas réussi a aller au delà de trois mois). Le livre de bord c’est simplement semaine après semaine l’explication du développement de l’enfant, quand est ce qu’on doit commencer a le sentir, quand il commence à entendre etc … Moi qui a eu beaucoup, beaucoup de mal a me dire qu’il y avait un truc vivant là, c’était un bon moyen de me remettre MiniZhang en perspective. Il donne aussi des conseils médicaux, rappelle les RDV obligatoires, conseille par rapport au boulot, au mal de dos … Bref il est vraiment bien construit, et c’était un vrai plaisir de le lire un peu tous les mois (jamais un livre vous fera aussi longtemps lol)

Parent 03Mommyville.fr

Ne chipotons pas, le site n’était pas ouvert quand j’étais enceinte, il vient d’ouvrir, mais j’aurais beaucoup aimé avoir accès à une communauté saine de maman. Pourquoi saine ? Parce que pendant votre grossesse et vie de parent, vous allez découvrir les joies de google « bouton étrange » « caca mou jaune avec paillette arc en ciel » « 37.6 fièvre???? » et les premières réponses sont le doom de l’internet: doctissimo (et affiliés) où les filles parlent un langage incompréhensible à coup de gygy de s+5 x-8 z2 … bref on est dans un monde qui n’est clairement pas le mien (et probablement pas le votre). Mommyville, à l’époque, commençait juste sa pub et depuis la communauté se développe doucement. C’est un réseau social à la facebook (ami, post …) avec des clubs orientés qui te permettent de discuter avec des gens assez éclairés. Il est quasi certain, si vous allaitez par exemple, que vous allez avoir besoin d’un groupe de parole. En tout cas si vous souhaitez m’ajouter en ami, n’hésitez pas ^^ il y a aussi un club « maman et geek » dans lequel on met pas mal d’appli, de conseils etc … Ou encore « maman bloggueuse » donc vraiment assez orienté nana socialement active.
Malheureusement ce n’est pas ouvert aux papas, mon petit regret.

SParent 04alon baby

Je ne sais pas s’il y en a en dehors de Paris, mais le notre est assez prolifique avec deux séances par an sur deux jours du coté de la Villette. J’y suis allée car je n’avais AUCUNE idée de ce dont j’allais avoir besoin, genre « faut un lit… des couches et ensuite ?? » j’ai aussi beaucoup hanté le Toy’s are us de la défense😀 Bref ce genre de salon c’est cool car tu te rends mieux compte de ce que tu pourrais avoir besoin. Accessoirement ils vendent aussi des fringues de grossesse et surtout le gros coussin qui te permettra de dormir malgré la boule de bowling qui loge dans ton ventre (et qui resservira pour l’allaitement, le coussin, pas la boule). Par contre ils te balancent aussi des trucs dont tu n’as vraiment pas besoin genre la cafetière nespresso pour biberon (connectée et tout avec des capsules a lait vivivi), d’ailleurs le chauffe biberon tout court, ou la machine pour stériliser les tétines. Donc excellent pour faire la part des choses, de toute façon c’est sur, vous allez acheter des trucs inutiles. (je crois que j’ai connu Mommyville là-bas d’ailleurs)

Papacube

Papacube

Les sites cool

Leboncoin: Je n’avais jamais commandé sur ce site auparavant, je suis vite devenue une habituée quand j’ai vu les prix du matos pour bébé. La chambre de MiniZhang coutait 1200€ (armoire, commode + table a langer, et lit) ne souhaitant pas vendre un rein pendant ma grossesse, j’ai opté pour de l’occaz, la chambre m’est donc revenue a 300€ + essence et un peu d’huile de coude. J’ai quasi tout pris en occasion sauf la poussette/cosy (500€ avec des gente en acier chromé) et tous les goodies Sailormoon qui m’ont servi à décorer.
Les blogs: oula y’en a plein, moi j’adore les blogs BDs, donc en vrac vous avez Papacube, Margaux Motin (enfin ses BDs surtout maintenant), Camille (qui a arrêté depuis), Petit précis de Grumeautique et d’autres que je retrouve pas malgré ma demi heure passée sur facebook a trouver le nom des pages.
Les sites ou t’achète des trucs bien: Oxybul (ex Fnac eveil), excellent site pour les jouets et divers, 90% de mes achats sont passés par là. Amazon, je déteste amazon, mais en prenant leur abonnement à l’année (50€) j’ai les couches moins chers et la livraison urgente pour tout et n’importe quoi.

Voilà pour ma petite sélection qui m’a bien bien aidé pendant les 9 mois de grossesse et la suite. Aujourd’hui j’ai vraiment pas beaucoup d’interrogation, faut dire que j’ai chopé un modèle facile donc ça va. Je me contente de Mommyville sur lequel je poste de petits trucs, réponds aux questions et fait des copines. On m’a dit un jour qu’être parent ça ne s’apprend pas, « lol » ben j’ai du louper un gene alors. Si faire survivre un enfant est inné (le nourrir, ne pas le tuer aux premiers cris) croyez bien que le reste ne vient pas tout seul, même s’il y a du bon sens à avoir. Etre parent c’est découvrir un tout nouveau champ lexical, des truc dont tu ne soupçonnait même pas l’existence (bout de sein, mouche bébé, nid d’ange??)
En espérant que cette selection vous aide même un ptit peu ! Bonne semaine à tous !

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

delight de la une

Cuisiner comme un chef – Version De-light (concours)

[edit concours 20/09/15: Felicitation à Sindrael qui remporte le livre \o/]

Il y a une chose que j’ai compris quand j’ai commencé ce blog, c’est que jusqu’à sa mort, il y aura quotidiennement des visiteurs qui arriveront ici en tapant le mot « nutrition » (et aussi le mot « filles » mais ça c’est plutôt cool). Je n’aurais jamais pensé que les gens recherchaient à ce point à mieux manger et perdre du poids. Faut dire que les médias n’y vont pas avec le dos de la cuillère, entre « manger bouger » « 5 fruits et légumes par jour » etc … Du coup maintenant je trouve ça compliqué d’aborder le sujet sans tomber dans le plan de com’ bidon mais voilà on a réussi à me convaincre donc autant vous en parler un peu.

DelightSpa, Thalassa et relaxation

Soyons clair, je ne SAIS PAS me relaxer, moi faut que je bouge, faut que je réfléchisse, alors l’idée de me dorer la pilule au soleil ou de faire une cure, je sens mes petits pieds qui se crispent. Il y a cependant un aspect qui est toujours intéressant, c’est la gastronomie qui existe autour de ces lieux. Il est certain que dans ce moment bien être, on va difficilement vous servir un burger, frite, coca mais plutôt une cuisine saine, pleine de promesses de vitamines et d’antioxydants. Et donc dans le Sofitel de Quiberon se trouve un centre de thalassothérapie où exerce depuis 36 ans le chef Patrick Jarno. 36 ans de cuisine élaborée dans une optique diététique certes, mais surtout a la hauteur d’un restaurant gastronomique.

Oui chef !Delight 05
J’ai donc eu la chance d’aller rencontrer ce chef pour qu’il nous (oui j’étais pas seule non plus) présente un peu tout ça. Faut dire qu’il était un peu visionnaire pour son époque puisque ses recettes ont toujours été allégées et ce n’est que maintenant que Sofitel a décidé de pleinement les exploiter. L’idée est donc de proposer quelques unes de ses créations à la carte de tous les hôtels du groupe avec une ptite vignette « delight ». Ne mentez pas, je sais que vous lorgnez sur ces vignettes au Paradis du fruit (je sais, je fais pareil). Le chef part donc à la conquête de ses congénères pour les former à sa vision de la diététique, de ses recettes et ainsi avoir un choix de plats pour les personnes souhaitant bien manger tout en faisant attention à leur ligne.
Je sais pas vous, mais perso j’en ai marre de me taper de la salade dans les restaurants quand je veux « faire attention », il y a quand même rarement un vrai plat chaud léger dans les menus, aussi j’ai trouvé l’approche vraiment super chouette.

Delight 07Bon et alors c’est bon ?
Une tuerie … d’ailleurs si y’a encore ce ptit bar avec sa sauce niçoise là, j’en referais qu’une bouchée ! Mais bien sur que c’est bon, c’est un chef qui me l’a préparé, mais si c’était moi qui le faisait hein ? Bah … bah c’est pas trop mal, non parce qu’en fait, en plus ils ont mis toutes les recettes dans un recueil qui vient de sortir :3 Très honnêtement je trouve qu’il tire plus sur le livre de photo (par la taille, par la qualité des photos aussi car il y a beaucoup de paysage, des environs de Quiberon) mais bon on y retrouve quand même les fameuses recettes. Moi ni une ni deux je me suis attaquée aux desserts, franchement ça se réalise facilement. Après, parfois, je trouve que ça va chercher loin dans les ingrédients mais c’est peut être l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs.
Le format est vraiment pas idéal en cuisine, c’est un « beau livre » grand et lourd mais les recettes sont super simples par contre, on est pas dans le compliqué et long, c’est vraiment une cuisine de gout et d’astuce pour alléger le tout. Du coup le livre pourrait plaire a tous les amateurs d’apero dinatoire, de brunch etc … et de poisson ! Il y a pas mal de fruit de mer, Quiberon oblige🙂

Et si je vous montrais
A la vue de ce livre je me suis dit qu’il serait sympa d’en faire gagner un à quelqu’un, et je remercie encore mes partenaires d’avoir accepté mon caprice. J’espère que ce livre tombera entre les mains d’un.e amoureux.se de la cuisine parce que c’est pas tous les jours qu’on peut cuisiner comme un chef  ^^
Pour participer au tirage au sort:

Pour avoir des chances supplémentaires

ne pas oublier d’indiquer vos partages en commentaire ^^
Fin du concours le samedi 19 septembre à minuit, le gagnant sera indiqué en édition de ce post le dimanche 20 septembre
Bonne chance !

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

MiniZhang 04

C’est la rentrée, retour sur 10 mois de congé maternité – Concours Inside

EDIT 06/09/15: Felicitations à sof qui gagne le concours Ludilabel ! On te recontacte par mail
Merci aux participants ! Plus de chance la prochaine fois!

Après 10 mois de congé c’est la rentréééééééééééééée \o/
Oui rien de changé par rapport à l’an dernier, la rentrée c’est toujours mon moment préféré de l’année, c’est le renouveau, c’est l’annonce de l’automne qui arrive, des fêtes de fin d’année qui arrivent, c’est Halloween, c’est Noël, c’est best of best ! Et c’est d’autant plus marquant cette année que nous (moi et Ptitchéri) faisons notre grand retour dans le monde du travail, du coup je m’étais dit que ça méritait bien un petit post « back to 2014 » histoire de raconter comment on a vécu tout ça. Et comme chaque année je propose un concours pour reprendre sur de bonnes bases🙂

Aujourd'hui, atelier future chambre

Aujourd’hui, atelier future chambre

10 mois ?
Nous n’avons pas vraiment fait les choses à moitié pour l’arrivée de Minizhang puisque nous avons été a ses cotés jusqu’à ses 6 mois, oui nous deux et cela depuis mon premier jour de congé maternité, mais tout cela s’explique très facilement. De mon coté j’ai été arrêtée un mois plus tôt pour surmenage, pourtant je trouvais que je me la jouais très cool, je me reposais un max et tout mais bon, c’était une grossesse a risque alors forcément j’ai été très chouchoutée. Le jour de mon arrêt Ptitchéri a arrêté de travailler, genre littéralement, il avait fait une rupture de contrat à l’amiable en prévision de mon arrêt, sauf qu’il pensait avoir un mois tout seul. On s’est donc retrouvé tous les deux à la maison jusqu’à la naissance en début Mars (née a 9 mois + 3 jours xD). Ensuite n’ayant pas pris de vacances en 2014 ou si peu, j’ai tout balancé en 2015 et voilà comment au lieu de reprendre vers le 15 Juin j’ai repris un 17 Aout. Entre temps la famille a racheté un bar sur Paris où Ptitchéri ira bosser dès mardi. Voilà en gros comment nous avons pu passer autant de temps à 3 dans un super cocon familial.

L’amour toujours !
C’est très très chouette après 14 ans de relation de voir qu’on peut encore vivre 10 mois quotidiennement sans vouloir se massacrer, non vraiment c’était très salutaire pour notre santé mentale avant la naissance. Me demandez pas comment on a fait, ça fait 14 ans que je me demande, mais bon ça fonctionne en tout cas ! Une fois Minizhang arrivée, il a été top de chez top le Ptitchéri, oui enfin il est devenu complètement gaga de sa fille surtout ! Il voulait tout faire, les changes, le bain … pour l’allaitement par contre pas le choix héhéhé (en fait il disait que j’étais déjà crevée donc bon, il pouvait bien faire tout le reste – trop tard les filles celui là je l’ai épousé). Au final je crois que cette petite a été gâtée et archi gâtée de câlins, je m’inquiète un peu de la suite en crèche vu qu’on l’a un peu couvée, mais bon pour le moment tout va bien. Par contre notre compte en banque a un peu fait la gueule, déjà on a donc tenu sur un salaire + chomage, ensuite on a maaasse dépensé pour la chambre + équipement de MiniZhang et enfin, on a masse dépensé tout court lol a force de rester chez nous, on s’est mis a commander tout et n’importe quoi sur internet. Tous les jours y’avait des colis qui arrivaient, c’était Noel pendant 5 mois !

Question qui tue « tout s’est bien passé? »
Si vous posez cette question, il faut vous préparer à écouter la réponse, ou plutôt, sachez qu’il n’y a pas grand monde qui vous répondra « oui oui » ou alors l’amnésie post accouchement a frappé. Un accouchement n’est pas une chose qui se passe « bien » xD le curseur est plutôt entre « j’ai tenu le coup » et « plus jamais » heureusement que le corps balance des hormones pour faire oublier les moments douloureux. Donc non, ça ne s’est pas « bien » passé, je pense même que dans l’esprit collectif j’ai eu la version que personne ne veut mais moi je m’en fichais, ça fait des années que je subis les opérations, les tests sanguins hebdomadaires, les médicaments, les hôpitaux et infirmières alors franchement, après 4 ans, il n’y a RIEN qui aurait pu m’empêcher de voir des licornes et des bisounours partout. C’est vrai qu’il y a eu un moment un peu tendu, celui où avec ton mari tu te dis « c’est moi ou la petite » (oui a ce point) mais c’est ça aussi un accouchement, en tant que femme on met un peu notre vie en jeu mais je suis toujours là et MiniZhang est en parfaite santé❤

MiniZhang 03

AU TOP CET ACCOUCHEMENT, AU TOP !!

MiniZhang
Comment vous la décrire si ce n’est en épelant le mot parfait ? Elle DORT ! Voilà tout ce qu’un jeune parent peut souhaiter pour son enfant (après la santé). Elle dormait tellement a l’hopital (contrairement à moi) qu’à 4h du mat on me voyait faire les cent pas dans le couloir en me demandant si je devais la réveiller. Elle a toujours dormi après ça, jusqu’à 10h du mat’ en mode grasse mat’ avec ses parents. Hormis le premier mois d’allaitement où forcément y’avait un petit réveil a 8h pour la nourrir, ensuite tout roulait. Mais en plus de ça, elle pleure pas, ou si peu, elle a un caractère hyper facile, bref on a tiré le super lot de la tombola. Et du coup ce fut un réel plaisir d’être resté auprès d’elle pendant ses 6 premiers mois. On l’a vue changer de tête, on l’a vue commencer a réagir, on a pu filmer ses premiers rires, ses premiers 4 pattes. Elle est même pas tombée malade encore😄 Bref on est dingue de notre fille et c’est aussi la rentrée pour elle.

1er jour de creche <3

1er jour de creche❤

La crèche, the sésame en or
Le nombre de gens qui sont hyper étonnés de savoir que j’ai eu une place en crèche démontre a lui seul a quel point c’est vraiment une grosse galère. Encore une fois on a eu de la chance, on a envoyé nos papiers a 6 mois de grossesse comme demandé, on a précisé qu’elle ferait la rentrée en septembre et voilà. On a rencontré la directrice quand Selina avait 3 mois, je m’entends encore dire « non je n’ai pas de question » tu m’étonnes, à l’époque c’était 4 biberons par jour, dodo de 2h entre chaque et rien à penser, body tout la journée. Là à 6 mois c’est diversification alimentaire, sieste d’une certaine manière (sur le ventre avec doudou et musique), vraies fringues genre jean, petit haut, robe … bref c’est le bordel, on avait mille et une question, heureusement il y a une période d’adaptation. Le seul truc difficile avec elle ce sont les nouveaux visages, MiniZhang faut l’apprivoiser, doucement. Le premier jour (on est resté 1h) a été un peu chaud, mais depuis ça va, on a pu rencontrer sa référente, et discuter de touuuutes ses habitudes. Elle a juste un peu halluciner de voir un papa si investi, elle est la 50eme a me dire à quel point j’ai de la chance, entre elle et les nanas de la PMI, mon mec a la cote (ok ok c’est mignon un pere gaga de sa fille)

En bref
Les « vacances » sont finies, moi j’ai déjà repris le travail, j’ai changé de poste, j’ai coupé mes cheveux et j’ai eu le temps de faire pleins de projets, maintenant c’est une nouvelle vie qui nous attend ! Non je déconne, c’est la même qu’avant, juste qu’on a ajouté une super gamine au tableau, oui bon les ciné ne se feront plus trop spontanément, mais c’est bien là le seul point qu’on a trouvé. Je sais, si vous avez des gosses on est le genre de parent chiant mais bon je suis blogueuse hein, fallait se douter que ma vie est fantastique (haha on y croit). On m’avait prévenu de mois de galère, de pleurs incessants, de fesses rouges, de pétage de plomb et de couple en péril. J’ai rien vu alors j’aimerai bien qu’on puisse dire que ça peut bien se passer (non, pas l’accouchement, ne mentez pas :D) et si possible sans passer pour une mère parfaite, c’pas moi le miracle, c’est MiniZhang (attendez que les dents arrivent, je changerai de discours).

ludilabel-2Ludilabel un chouette partenaire !
J’avais remporté un concours Ludilabel par hasard sur twitter, il s’agissait d’un menu à coller sur le frigo, la qualité, le design, tout y était, alors quand il a fallu choisir les étiquettes pour la petite, hop pas trop d’hésitation. En fait ils font beaucoup de choses mais ils sont surtout spécialisés en étiquette avec le nom, prénom de l’enfant à coller sur les fringues, les objets etc … Moi je vois encore ma mère qui devait coudre de petits morceau de tissu avec mon nom en rouge, elle y passait des heures. Alors que là, hop c’est collé ! (et ça tient au lavage). Cela se présente sous forme de petit cahier, c’est hyper pratique et les design sont super mignons. Je me suis pas embêtée, j’ai pris un pack crèche et puis voilà :b
En préparant mon post de rentrée je les ai donc contacté pour savoir s’il voulait faire un concours avec moi et je les remercie d’avoir accepté.
Je vous propose donc de gagner 30€ de bon d’achat en partageant cet article sur Facebook et Twitter (1 chance par réseaux) et en mettant les liens de vos posts en commentaire (j’utiliserai le mail de votre profil pour vous contacter si vous gagnez).
Je procéderai a un tirage au sort le 6 Septembre et mettrai le nom du gagnant en haut de ce même article.
Bonne chance ^^ [concours clos]

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

FalloutShelter01

Fallout Shelter – End of the Game

Le jour de sa sortie, un ami m’a proposé de jouer à Fallout Shelter, il s’avérera plus tard que c’est un petit jeu très attendu car tiré de Fallout (que je ne connais pas) avec des tas de gens biens et connus dans sa conception. Moi depuis la fin de Playfish très honnêtement, je n’ai rien vu de bien, chaque jeu est une pâle copie de Candy Crush, de Farm ou « la caisse c’par ici et oublie pas d’inviter tes potes pour avancer ». Alors que vaut ce nouveau ?
(je ne parlerai pas des bugs j’en ai eu aucun)

But du jeu
Le principe du jeu est de construire un abri sous terrain en partant de la base que pour vivre, les habitants doivent avoir de l’eau, de la nourriture et les salles les produisant ont besoin d’énergie. On créé donc un dédale de salles bouffe/eau/électricité/chambre afin que tout ce petit monde survive longtemps. S’ajoutera par la suite une infirmerie, une radio et des salles de renforcement de compétence. Car oui, chaque survivant à un barème de compétence S.P.E.C.I.A.L (Force, Perception, Endurance, Charisme, Intelligence, Agilité, Chance). On affecte donc les personnes selon leurs compétences dans la bonne salle, l’eau nécessitant de la Perception par exemple alors que le restaurant de l’Agilité. Toutes les x minutes on remplit nos jauges et on répète l’opération indéfiniment. Parallèlement on peut envoyer des personnes dehors où ils reviendront avec des capsules (argent a dépenser), armes et armures car bien sur parfois faut se défendre d’invasion (de rats et divers).FalloutShelter02Tutoriel: ça commence mal
Vous commencez la partie avec la porte d’entrée et une salle de repos nécessaire pour que des gens viennent dans votre super abri. On vous propose alors de construire une salle d’énergie, eau et nourriture pour vous faire comprendre le système. Là vous n’avez pas trop le choix, vous faites votre truc un peu sans y penser car le choix de place est presqu’imposé. Ce choix est débile dans la continuité du jeu, vous êtes quasi obligé de détruire les salles et refaire au propre une fois le tuto terminé. Et pire que ça, vous ne pouvez pas commencer sans le tuto (ni l’histoire racontée d’ailleurs…) C’est HYPER frustrant de devoir commencer le jeu en sachant déjà qu’on vous oriente sur ce qu’il faut pas faire. Les salles prennent un bloc, si vous en mettez deux identiques a coté elles fusionnent pouvant aller jusqu’à trois. Il faut bien sur toujours faire par trois pour eau/bouffe/énergie.

Ce qu'il ne faut pas faire!

Ce qu’il ne faut pas faire!

Qui gère quoi ?
On ne sait RIEN dans ce jeu, par exemple la consommation des gens, vous savez combien vous avez de personnes, mais pas combien vous produisez et combien vous dépensez. Du coup au départ j’avais 1 salle de chaque type mais l’électricité était toujours en berne et l’eau et la nourriture jamais a égalité. C’est du pifomètre, si ça descend trop, faites des salles. Le pire c’est que vers 80 personnes vous avez de nouvelles salles essentielles, elles coutent le triple d’argent mais ils ne disent pas le rendement, donc impossible de savoir si ça vaut le coup de les faire ou de remplacer les anciennes.
Autres choses qu’on ignore c’est à quoi servent les levels, vos personnages level up (a 90 personne, c’est toutes les 5 mn, faut avoir le doigt bien accroché). On aurait pu penser que c’était pour monter les stats du S.P.E.C.I.A.L, mais non, du coup je sais pas, c’est l’age peut être ?

Flemme de chercher mais Chance ça sert a quoi ?

Flemme de chercher mais Chance ça sert a quoi ?

35% = 90%
Toutes les x minutes (oui ça aussi je sais pas trop comment c’est calculé …ça change tout le temps) vous remplissez une jauge (eau, nourriture…), si vous êtes pressé car votre jauge est très basse, vous pouvez lancer un « rush » mais il y a un % de chance que ça finisse en incident (des rats mutants, incendie …). Ne lancez pas au delà de 35% c’est plutôt du 90% qui vous attend. A savoir que le rush est quasi la seule façon de récupérer de l’argent a dépenser pour acheter de nouvelles salles (avec l’envoi de gens dehors et les level) donc sans en avoir besoin, vous allez en faire des rush. Là encore, parfois on gagne un jackpot de tune, parfois non, petit bonheur la chance. A noter que certains incidents sont donc des incendies assez cool ou sinon invasion de rats qui peuvent décimer tout votre abri, même avec 90 personnes dedans. Là encore … aucune indication des dégâts subis, dégâts donnés c’est un peu a la tête du client je crois. Autant vous dire que depuis le temps, l’intégralité de mes persos ont des armes, des armures mais les rats ont du muter aussi en fonction car ils me dezinguent toujours autant. Heureusement j’ai des pansements que je fais dans l’infirmerie, pansement limité à 25 pour une raison que j’ignore, à chaque rats j’en utilise donc 25 et je dois donner des tunes pour ramener les morts à la vie.

Mefiez vous, ils font mal !

Mefiez vous, ils font mal !

En bref
Vous l’aurez compris, j’ai joué assez loin (de ce que propose le jeu actuellement), et j’ai juste pas envie d’aller sur internet me farcir 15 pages d’explications de jeu. On est sur mobile, pas pc, il y a des trucs qui devraient être évidents. C’est bourré de « mais pourquoi ? » et ça finit par souler (outre le coté hyper répétitif). Dans les autres trucs qui me font un peu tiquer c’est la place des nanas que l’on doit faire engrosser tous les jours pour augmenter la population (charmant), surtout que tu peux mettre le même père pour tout le monde et qu’une fois l’accouplement fait, le mec ressort tout sourire et la nana avec un gros bide l’air malheureuse >_> Plutôt que devoir les mettre dans une salle pour ça, j’aurais préféré que les naissances soient plus hasardeuses dans n’importe quelle salle (perdant ce coté poule pondeuse) et qu’on ait plus de personnes qui viennent de l’extérieur (j’ai du en avoir 3 malgré la radio). En plus les enfants c’est que 50% de bonheur, ne faites pas des enfants avant le bonus du jour (qui dépend du bonheur, là encore, pas compris comment ça fonctionnait, y’a des jamais contents)

Point Positif ?
C’est joli…ça tourne bien chez moi (galaxy S5), c’est blindé de easter egg mais ne jouant pas a Fallout …

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Hiroshima 02

Hiroshima – Histoire de propagandes

Hier c’était les 70 ans du jour où 80.000 personnes sont mortes en quelques secondes, suivies par 170.000 autres de leurs blessures ou par l’effet des radiations. Le bombardement d’Hiroshima c’est une claque dans l’histoire de l’Homme et je remercie Arte d’avoir diffusé un documentaire (Hiroshima, la véritable Histoire) très juste avec de nombreuses vidéos d’époque. Après visionnage je voulais mettre en perspective quelque chose que je vois trop souvent ces derniers temps: la propagande, car c’est bien elle qui est responsable de ce carnage.

Image de propagande FN

Image de propagande FN

Vous avez certainement déjà vu sur les réseaux sociaux des images de propagande, souvent c’est un texte a coté d’une image qui n’a juste rien à voir, mais bon voilà tout est bon pour vous induire en erreur. Je ne compte plus toutes les fois que j’ai fait une bête recherche google pour dire à mes contacts « coucou tu partages un truc complétement faux« . Et je parle pas des histoires à la « Legorafi » mais le plus souvent, des truc plutôt sympathisant de droite, voir très très à droite (j’ai des amis formidables😀 ). Encore une fois, pas vraiment de leur faute, ils prennent juste pour argent comptant ce qu’on leur sert.
Et bien c’est cette attitude qui a poussé le bouton qui fera exploser Hiroshima.

Tout d’abord il y a la propagande japonaise, elle a autant son rôle que celle des US dans cette histoire. En 1945 le Japon perd la guerre, il n’a plus de flotte, plus de nourriture, et ce sont pas les kamikaze qui vont faire des soldats durables sur le champ de bataille. Mais en 1945 personne n’est au courant, pour les japonais, ils sont entrain de gagner la guerre. Et cela est du uniquement a la propagande gouvernementale qui n’a jamais parler des défaites. Vous me direz, c’est un peu dingue, mais on est pas comme aujourd’hui avec d’énormes moyens de communication. Voilà pourquoi le gouvernement japonais a tant hésité à capituler, c’était non seulement perdre mais surtout, perdre la face devant son propre peuple, leur avouer qu’ils ont menti tout ce temps afin de toujours avoir leur approbation (notamment sur les attaques Kamikaze qui requiert une forte opinion populiste). A savoir que lorsque Hiroshima est survenu, le Japon était déjà en discussion avec la Russie pour sa capitulation. Alors pourquoi est ce quand même arrivé ?

Hiroshima 04C’est là qu’intervient la propagande américaine, celle du nucléaire, celle comme quoi ce sont les US les plus fort, notamment devant la Russie. Peu importait les japonais, peu importait la guerre (qui était gagnée), il fallait frapper et frapper fort. D’ailleurs dans ce contexte les USA visait Kyoto à l’origine, le berceau du Japon, l’emblème de sa culture. Il fallu l’intervention d’un ministre américain (fiou trop de compassion d’un coup) pour qu’ils se rabattent sur Hiroshima, la plus grande ville de l’Ouest japonais. Pourquoi cette ville ? Parce que c’est là qu’ils auraient eu le plus de dégât, ville idéale, accès sur mer, population importante, faite quasi uniquement de maison en bois, il ne restera rien après la bombe.
Ce fut sans doute la plus belle opération de communication des USA, d’ailleurs ils tairont plus tard les effets secondaires (radiation) arguant un « c’est une façon agréable de mourir« . Ils filmeront la bombe, son explosion, un avion spécial sera affrété pour cela, son nom ? « Necessary Evil » tout un poème.

La suite on la connait ou presque, quand l’opinion américaine commencera a se rendre compte de l’atrocité de la chose, on répondra « si la bombe n’avait pas explosé, des américains seraient morts ». Commence alors la guerre froide avec la Russie, bien échaudée par ce qu’elle vient de voir, opération de com’ réussie, le nucléaire c’est bien c’est good, on en fait des x-men, des docteurs strange, des spiderman et on balaie bien vite les années de radiation dont Hiroshima paie encore le prix.

Hiroshima 02Je vous invite à visiter un jour Hiroshima aujourd’hui ainsi que son musée dédiée a la catastrophe. C’est un endroit qui permet de ne jamais oublier jusqu’où l’homme est prêt à aller dans sa folie de régner, d’être le plus fort, et de le montrer.
Quand vous voyez une image, un texte qui renvoie un sentiment fort d’injustice, n’oubliez pas de vérifier les sources, c’est très simple, mettez l’image dans google, ou tapez le titre + hoax. Il faut combattre les propagandes car quand ce sont elles qui gouvernent, la raison n’a plus sa place.

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton
Rendez-vous sur Hellocoton !

Twitter-Unfollow-picture

Twitter 1000eme Follower – Pourquoi il faut m’unfollow

Voilà j’ai atteint le 1000eme follower (aka. abonné sur twitter) sur twitter et du coup j’avais envie de vous proposer de m’unfollow \o/  (se desabonner)
« wah l’autr’ hey on s’en fou de 845 ou 1000 c’qu’un chiffreuh » heu oui enfin je suis comme beaucoup de gens binaire hein, les 1 et les 0 j’aime bien, donc les chiffres ronds aussi et puis ça faisait quelques temps que me trottait cette idée de sujet (et toc). En fait pour l’occasion je suis allée regarder qui me suivait, et il y a clairement pleins de courant différent.

Qui êtes vous les gens ?
En premier lieu il y a les personnes qui suivent Mangacast, les mangas, et qui font partis du monde de l’animation en général. Ensuite vient la communauté LGBT, les féministes etc … là c’est plutôt suite à mes coups de gueule et mes prises à partie envers les twittos pour exclure les violences et insultes sur twitter. Plus récemment les parents \o/ ceux que j’ai rencontré grâce à l’émission Les Maternelles, les conseils, bref ma nouvelle vie qui commence. Enfin tout ce qui tourne autour du blog, blogueur, journalistes, marques et bot😀
Reste alors les personnes avec qui je travaille professionnellement et comme c’est une société qui se lance grandement dans le digital, on se follow.

Bon et alors pourquoi on doit m’unfollow ?
Je tweet sur tout et rien, dernièrement je m’ennuie tellement que je tweet beaucoup d’ailleurs. Je peux twitter sur beaucoup de sujets différents et souvent je me dis qu’on me follow parce qu’on me connait et non parce qu’on apprécie comment je tweet. Soyons honnête, c’est très différent de connaître les gens et de suivre leurs délires en 140 caractères. Je pense notamment aux personnes du boulot, mais aussi aux anciens de l’animation. Je ne me retiens jamais de tweeter en me disant « mince ils vont croire que je suis folle » ils le savent déjà, mais juste qu’ils n’ont pas à subir ça pour le simple principe « on se connait, donc on se follow ». Un jour un twittos que j’adore m’a unfollow, par politesse quand même je lui demande si tout va bien, il me répond qu’il y a une grosse vague de féminisme dans sa TL et que cela le dérange. OK, cool, c’est son choix j’ai pas a discuter, du moment que moi je peux le lire et intervenir, c’est dans ce sens que twitter se fait.

Si tu m’aimes, quitte moi
Si vous pensez « j’ose pas unfollow, elle va mal le prendre » sachez que déjà non, je le prendrai pas mal, mais SURTOUT je vais mal le prendre que vous subissiez mes tweets alors que vous ne les appréciez pas ! Donc vraiment si vous m’appréciez en tant que personne et non en tant que twittos, vous gênez pas et laissez moi quitter votre TL, de toute si je vous suis aussi ben on est toujours en contact finalement🙂
Après c’est plus délicat si on aime a moitié, si on aime certains sujets et pas d’autres et pour le coup je suis TRES mais alors TRES ecclectique, je passe du coq à l’âne, j’aime bien m’indigner, foncer dans la bataille et poster des lamas dans la savane (si il y a des lamas dans la savane !). Là je n’ai pas de solution, si vous aimez les anime et que vous êtes homophobes ça va régulièrement vous piquer les yeux quand même. Je suis des gens comme ça, je les aime bien, mais parfois ils sont chiants😀 je fais avec (faut que je trouve le moyen de muter certains # moi… genre #thevoice … xD)

1000 l’age de raison ?
non, d’autres questions ?
Par contre ce billet est une mise en garde, je pense que désormais les tweet au sujet des enfants vont augmenter😀 que voulez vous, on tweet sur sa vie, alors forcément …
En tout cas si vous faites parti de mes followers, merci et bravo de tenir le coup, si suite à ce billet vous partez, ne vous inquiétez pas, vraiment, sincèrement, allez y et puis si vous ne connaissez pas encore le monde merveilleux de twitter, c’est un monde étrange qui est malléable, a vous de faire une TL qui vous ressemble et que vous appréciez de lire.
Bref le monde se porterait mieux si on pouvait unfollow sans que les gens montent sur leurs grands chevaux, c’est un choix personnel on a pas vraiment notre mot à dire j’ai du mal avec les twittos qui crucifient sur place public ceux qui les quittent. Enfin moi je connais mes limites, je sais qu’avoir un public aussi varié signifie forcément que des tweets vont passer a coté. (je bosse dans l’assurance, alors mes tweets sur le dernier Sailormoon …).
Voilà donc twitter, un conseil d’évolution, pouvoir faire comme sur facebook :b des listes et des tweets destinés à ces listes là ! Ou un truc du genre bien foutu !

Il est accouchement J-2, ceci est donc mon dernier billet avant agrandissement de famille !

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^

B7uHy9nCAAEbFkA

L’aventure Mangacast – De l’autre coté du micro

mangacast_logo
Pour ceux qui me suivent sur twitter 2014 ce fut le début d’une chouette aventure puisque j’ai rejoint l’équipe de Mangacast, un podcast sur les mangas/anime. Encore une chose dont j’avais envie de discuter depuis des mois >_> et c’est maintenant que je dois faire une pause dans l’émission pour l’accouchement je m’y mets… Breeeef profitons-en pour vous parler de cette émission, de mon ressenti et des coulisses, surtout que vous êtes surement beaucoup à avoir cliqué par ici juste pour ça :3

Au commencement … 15 ans en arrière.
Mangacast c’est surtout son instigateur, Kubo, aka LoliMaster😀 que je connais depuis mes débuts dans le monde de l’animation, je n’étais alors qu’une jeune Meow au lycée. Et puis la vie a fait que, on s’est perdu de vue, enfin pas trop parce que c’est un monde assez petit, mais chacun a fait ses projets, moi avec le scantrad, la boutique, lui dans les figurines. Et puis il y a 2 ans il lance le projet Mangacast avec notamment Kobito. Kobito c’est le patron de la boutique Hayaku, idem on se croise depuis de nombreuses années, et en déménageant, sa boutique est devenue mon lieu de prédilection hebdomadaire. Un soir je remarque le panneau de Mangacast, on discute un peu et je me vois proposer de participer, surtout qu’il n’y avait alors aucune fille dans l’équipe.

Super concentré !!

Super concentré !!

Un podcast ?
Mangacast c’est donc un podcast, une émission enregistrée qui fait dans les 2 heures (en réalité sur nos feuilles de route ça doit tenir en 1h30 max mais on n’y arrive jamais). Chaque mois il y a une émission standard avec des invités le plus souvent professionnels dans le milieu et une thématique et puis il y a une émission « Omake » qui traite des news et qui est bien plus déjantée que la première qui se veut informative. Vous pouvez écouter le podcast sur le site direct ou bien via une plateforme comme itunes ou notre application mobile. Dernièrement on tente la mise en vidéo sur Youtube, alors non on se filme pas😀 mais il y a une mise en page sympa pour changer un peu. Personnellement je n’arrive jamais à me réécouter, c’est très très étrange d’entendre sa propre voix, surtout que les micros te donnent un effet « téléphone rose » de voix suaaaaveuh. Je n’écoute personnellement pas de podcast, j’ai du mal à trouver le temps (je ne supporte déjà pas de regarder la télévision…).

B7uHy9nCAAEbFkALes Omake
Je ne vais pas parler des Mangacast traditionnels car ils sont ce qu’ils sont, il y a des sujets qui me parlent d’autres moins, ce qui ressort beaucoup c’est qu’on se connait tous plus ou moins donc il y a un très bon rapport avec les participants. Non le plus amusant ce sont les Omake, émission donc où l’on traite de l’actualité, cette émission demande forcément beaucoup plus de préparation pour les chroniqueurs, il faut trouver les titres, les lire (sans dec?) et rédiger nos notes, résumés, impressions. Quiconque a déjà écouté un Omake sait que nous ne sommes vraiment pas disciplinés, il y a beaucoup de fou rire, de gag, de remarques super déplacées. Cela n’est évidemment pas préparé, nous sommes ainsi dans la vie de tous les jours😀 et je crois que cela rend l’émission sympa comme ça, cela n’empêche pas de traiter des titres du mieux que nous pouvons (attention si on n’aime pas, on le dit). Et puis nous avons tous nos gimmick, Kubo qui tente de rester sérieux sur des titres ecchi, Kobito et ses titres chelouuuu, BlackJack qui peut jamais en placer une, Athras et ses détails années 80. Récemment nous avons été rejoint par Sedeto qui apportera j’espère encore plus de fraicheur.

Un titre bien fun a chroniquer

Un titre bien fun a chroniquer

Et moi  et moi et moi
Moi je dois reconnaitre que j’aime les titres shôjos et les seinen très très perturbés, en plus je commence souvent, donc je donne le ton avec des titres dont les résumés tournent souvent autour de « 15 ans, elle massacre sa famille a coup de hache avant de manger les restes du chien ». Ahh ces japonais, ils me vendent du rêve parfois, et du coup dans l’émission après avoir bien tripé sur le titre, toute l’émission continue en fanfare de rire. On s’impose rarement un titre, mais il faut que ce soit un numéro 1 et il n’y en a pas tant que ça par mois (sans compter les reports). Avant je tentais de traiter d’un anime par Omake, mais comme je n’en regarde pas c’était très difficile d’en trouver, désormais c’est Sedeto qui s’occupera de cette partie. Mais pire que ça, c’est trouver un « coup de gueule » je suis un bisounours moi ! J’aime pas râler, alors je cherche désespérément pendant un mois. C’est vraiment galère😀 par contre si je m’écoutais, mon « coup de cœur » serait mensuellement en rapport avec Sailor Moon ^^

Au final bien que cela demande du temps et de la préparation, je suis vraiment contente de faire partie de l’équipe, parfois dans le feu de l’action je me mélange un peu dans les anecdotes ou les titres, mais à chaque émission j’ai l’impression de faire quelques progrès. C’est pas évident de placer sa voix, d’intervenir de manière pertinente, de faire attention au temps. Et donc pendant au moins 2/3 mois vous n’allez plus m’entendre puisque je serais entrain de pouponner :3 (ce fut un peu difficile de continuer déjà jusqu’à ce stade de la grossesse, j’ai dû passer au vert de la nausée pas mal de fois sans que ça s’entende xD #glamour toussa toussa). Si vous aimez le monde de l’animation et des mangas, je ne peux que vous encourager à nous écouter, il y a des gens qui adorent les émissions classiques, d’autres les Omake, elles sont assez différentes pour que tout le monde y trouve son compte !

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Byebye2014_01

Il était une fois 2014

J’avais prévu de poster un peu plus tôt dans l’année, mais les récents évènements m’ont tout naturellement fait repousser la reprise du blog. D’habitude je fais un petit laïus sur l’année à venir, mais pour cette fois j’ai décidé de revenir en arrière, faire un bilan de ce qu’il s’est passé en 2014, désolée 2015 tu devras attendre encore un peu.

2014 donc, l’année la plus silencieuse dans la courte vie de ce blog, il y a plusieurs raisons à cela mais souvent je me suis demandée pourquoi je n’avais pas plus participé que cela alors qu’à chaque sortie, activité ou coup de cœur je n’avais qu’une envie, partager, écrire, relater … Ce n’était clairement pas une question de motivation mais plus de temps, excuse que je déteste car je suis d’une organisation sans faille, le temps on le prend ou pas fin de l’histoire. Mais voilà ce temps je ne l’ai pas pris et je le regrette.

2014 je commence l’année avec deux lourds chantiers, j’ai, pour ainsi dire, été promue dans mon job et en bonne workaholic je n’ai pas lésiné à la tache. Le second chantier, c’est ma procédure de PMA pour avoir un enfant, procédure entamée courant 2013 dans un super climat « Manif pour Tous ». Mon petit sang de militante LGBT en a fait qu’un tour et je me suis beaucoup impliquée dans ce combat qui a continué en 2014 (et qui continue toujours). Alors non je vous apprends pas un super scoop, je suis mariée avec un homme et cette PMA ne résulte que d’une stérilité de ma part. Je comprends que de nombreuses personnes préfèrent garder l’info dans l’intimité, mais il faut aussi en parler librement pour ne pas en faire un tabou.

2014 année qui débute mal, je quitte la chorale que j’avais intégré en été 2013 car je n’y trouvais pas ce que je cherchais. Difficile de quitter des gens qu’on apprécie, alors bien sur on peut toujours les voir, mais c’est assez maladroit et on se sent un peu coupable d’abandon. J’arrête également le violon, en espérant pouvoir reprendre plus tard, mais un plus tard tellement lointain que ça me met le cafard. Heureusement je suis d’un naturel optimiste mais j’ai l’impression de mettre ma vie entre parenthèse pour cette année et quand je regarde en arrière c’est effectivement assez vide.

2014 année des piqures, des rendez vous hebdomadaires quand ils sont pas quotidiens chez le médecin, les hospitalisations. Je n’ai pas eu l’impression de faire beaucoup d’efforts, j’ai une capacité à me plonger dans le travail pour oublier assez facile😀 Le seul moment où j’ai vraiment flanché c’est quand on a du interrompre le traitement pour cause de grande fatigue. Tenir un marathon pendant des heures c’est simple tant qu’on est dans l’effort, mais posez vous 5 mn et tout d’un coup il n’y a plus la force de rien. Au final près d’un an plus tard me voilà enceinte avec une MiniMeow qui doit arriver d’ici un mois et demi.

2014 ça sera donc également 5 mois de nausées intenses (tu l’as voulu, tu l’as eu *.*) à ne rien pouvoir avaler, merci aux copains et twittos de m’avoir supporté tout ce temps. Et puis quand j’ai pensé que c’était fini, c’était pour mieux passer les 2 mois suivants à bosser comme une dingue pour tout boucler et préparer 2015 pour ma remplaçante. Au final j’ai été arrêtée super tôt pour surmenage T_T

Alors que me réserve 2015 ?
Déjà j’espère une naissance sans problèmes, ensuite une année à pouponner :3 et honnêtement je ne m’avance sur rien d’autre.
Notre appartement à beaucoup avancé aussi, il a fallu vite finir de ranger, aménager, et faire une chambre d’enfant, je vous en reparlerai.
Coté blog ça devrait aller mieux, ce temps que je n’avais pas pris soin de mettre de coté en 2014 je vais le faire en 2015.

J’espère que vous continuerez de me lire ^^ a très bientôt et surtout Bonne Année 2015
CatnGeek

Si vous avez aimé cet article n’oubliez pas de voter ou de m’ajouter en abonnement sur Hellocoton ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !